Royaume-Uni / Médias

Royaume-Uni : trois nouvelles arrestations dans le scandale des écoutes téléphoniques

L'affaire «New of the World» n'en finit plus de faire des remous.
L'affaire «New of the World» n'en finit plus de faire des remous. REUTERS/Ian Nicholson/Pool
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Au Royaume-Uni, un policier et deux journalistes du tabloïd The Sun, propriété du groupe Murdoch, ont été arrêtés, ce mercredi 19 septembre, dans le cadre de l'enquête pour corruption ouverte dans le sillage du scandale des écoutes téléphoniques. Après l’arrestation très médiatisée de l’ancienne directrice de News International Rebekah Brooks, les enquêtes liées à la corruption se poursuivent plus discrètement.

Publicité

Avec notre correspondante à Londres, Muriel Delcroix

Trois hommes ont été arrêtés dans le cadre de l’opération Elveden qui enquête sur des soupçons de versement de pots-de-vin par des journalistes à des policiers et des fonctionnaires. Les deux employés du Sun interpellés - l’un à Bristol et l’autre à Londres - sont soupçonnés de corruption et de complot. Quant au policier, il a été arrêté pour avoir divulgué des informations confidentielles.

Une enquête qui coûte cher

Quelque cinquante personnes ont déjà été appréhendées au cours de cette enquête lancée à la suite du scandale des écoutes illégales au sein du News of the World, hebdomadaire aujourd'hui fermé qui faisait partie de News Corp, l'empire médiatique de Rupert Murdoch. Une ténébreuse affaire qui a révélé les liens beaucoup trop étroits entretenus par la presse Murdoch avec le monde politique et la police britanniques.

Trois opérations sont actuellement en cours, mobilisant 185 officiers. Mais elles coûtent cher. Début septembre, Sue Akers, l’adjointe au chef de la police métropolitaine qui est en charge de tout le dossier, a estimé que ce coût pourrait atteindre jusqu’à 50 millions d’euros sur quatre ans. Or, même si la police se dit déterminée à mener jusqu’au bout ces enquêtes, elle prévient qu’il lui deviendra de plus en difficile de continuer à mobiliser autant de ressources en cette période de restriction budgétaire.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail