Pologne

Pologne : imposante manifestation à Varsovie contre le gouvernement centriste de Donald Tusk

Sur une des pancartes de la manifestation, on pouvait lire : «Libérez les médias, libérez la Pologne». Varsovie, le 29 septembre 2012.
Sur une des pancartes de la manifestation, on pouvait lire : «Libérez les médias, libérez la Pologne». Varsovie, le 29 septembre 2012. REUTERS/Kacper Pempel
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Plusieurs dizaines de milliers de Polonais ont défilé, ce samedi 29 septembre, dans les rues de Varsovie. Ils s'étaient donné rendez-vous pour manifester contre l'absence de dialogue social et contre le relèvement de l'âge de la retraite à 67 ans, mais aussi en faveur du respect des droits civiques et de la pluralité des médias.

Publicité

Avec notre correspondante à Varsovie,Maya Szymanowska

Depuis le matin, le trafic était très perturbé autour de Varsovie. C’est par autocars entiers que les sympathisants du parti conservateur Droit et Justice (PiS) et du syndicat Solidarnosc, étaient arrivés de tout le pays pour une grande manifestation antigouvernementale. Le mot d’ordre est presque révolutionnaire : « Pologne réveille-toi ! ».

Les organisateurs annonçaient 200 000 personnes, la police en attendait 50 000 et ils étaient déjà environ 30 000 en début d'après-midi à la place des Trois Croix, au cœur de la capitale polonaise.

Après une messe à l’église Saint-Alexandre, les hommes politiques du parti conservateur ont rejoint les manifestants pour défiler dans les rues de Varsovie, jusqu’à la place de la vieille ville.

La manifestation avait été organisée pour protester contre la politique de l’actuel gouvernement libéral, contre l’augmentation de l’âge et la retraite, et pour défendre officiellement la pluralité des médias... mais en réalité surtout pour soutenir la Trwam, la télévision d’extrême droite du père Rydzyk.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail