Islande

Référendum consultatif pour une nouvelle Constitution: les Islandais disent massivement «oui»

La Première ministre islandaise Johanna Sigurdardottir en mars 2010.
La Première ministre islandaise Johanna Sigurdardottir en mars 2010. REUTERS/Bob Strong

Les deux tiers des Islandais soutiennent le projet de nouvelle Constitution, selon les premiers résultats du référendum consultatif organisé samedi. Un exercice de démocratie directe sans précédent, qui conforte le gouvernement de Johanna Sigurdardottir.

Publicité

Johanna Sigurdardottir peut être satisfaite. Le projet de nouvelle Constitution encouragé par son gouvernement est en bonne voie. Les Islandais devaient aussi se prononcer sur la possibilité d’organiser des référendums d'initiative citoyenne et sur le mode de scrutin.

Le « oui » est massif, même si les électeurs étaient moins nombreux à se rendre aux urnes qu'au cours du précédent référendum. Le projet de nouvelle Constitution découle de la crise financière de 2008, qui avait provoqué l'effondrement économique du pays.

Cette future Constitution a été rédigée par de simples citoyens : un groupe de 25 personnes de différentes origines sociales a travaillé sur le projet avant de le poster sur internet, pour permettre aux Islandais de réagir et d'enrichir le texte (ce qu'ils n'ont pas manqué de faire).

Le texte final a ensuite été soumis fin juillet 2011 aux députés, qui ont alors décidé de solliciter l'avis des Islandais par le biais d'un référendum. Un processus on ne peut plus démocratique, mais l'opposition avait malgré tout appelé à voter « non ».

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail