Accéder au contenu principal
Croatie

Croatie: l’ex-Premier ministre Ivo Sanader condamné à dix ans de prison

L’ex-Premier ministre Ivo Sanader au tribunal de Zagreb, le 20 novembre 2012.
L’ex-Premier ministre Ivo Sanader au tribunal de Zagreb, le 20 novembre 2012. REUTERS/Antonio Bronic
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Dix ans de prison pour corruption, c’est le verdict qu’a entendu ce mardi matin 20 novembre l’ancien tout-puissant Premier ministre croate Ivo Sanader à l’issue de son procès à Zagreb. Le tribunal lui a également infligé une amende d’environ 480 000 euros. La peine est lourde, mais les juges n’ont pas suivi le parquet, qui demandait quinze ans d’emprisonnement, le maximum possible dans ce dossier.

Publicité

Ivo Sanader a toujours clamé son innocence et affirmé être victime d’un « procès politique ». Une ligne de défense qui s’avère peu efficace face aux accusations d’avoir touché des pots-de-vin de plus de dix millions d’euros d’une banque autrichienne et d’un groupe énergétique hongrois.

D’ailleurs, les soucis de l’ancien Premier ministre risquent de ne pas s’arrêter là. Il est également accusé dans un autre procès, où il est question du détournement de fonds de plusieurs millions d’euros pour son propre compte et celui de son parti conservateur, le HDZ.

La justice croate instruit au total cinq dossiers contre Ivo Sanader pour des affaires de corruption et d’abus de pouvoir. Ironie du sort, il est le premier dignitaire croate de ce rang à être condamné pour corruption, alors qu’il était l’un des principaux artisans de l’adhésion prochaine de son pays à l’Union européenne. Or, celle-ci a fait de la lutte contre la corruption un critère important de l’intégration de la Croatie dans ses rangs.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.