Accéder au contenu principal
Kosovo / Balkans

Ramush Haradinaj de nouveau acquitté par le Tribunal pénal international pour l'ex-Yougoslavie

L'ex Premier ministre kosovar Ramush  Haradinaj, à La Haye, le 29 novembre 2012.
L'ex Premier ministre kosovar Ramush Haradinaj, à La Haye, le 29 novembre 2012. REUTERS/Koen van Weel
Texte par : RFI Suivre
1 mn

Le Tribunal pénal international pour l'ex-Yougoslavie (TPIY) a acquitté Ramush Haradinaj, ancien Premier ministre kosovar, lors de son procès en appel. Il avait été inculpé de crimes commis contres des Serbes durant le conflit au Kosovo en 1998-1999. Si Haradinaj, ancien dirigeant de l'armée de libération du Kosovo est considéré comme un héros national à Pristina, pour la Serbie, il est l'un des pires criminels de cette guerre. Le 16 novembre dernier, d'autres généraux croates, Ante Gotovina et Dragan Markac, avaient été aquittés par le même tribunal.

Publicité

Avec notre correspondant à Belgrade, Laurent Rouy

La libération de Haradinaj et de ses deux co-accusés était à prévoir. L’ancien commandant de l’UCK, le mouvement séparatiste albanais du Kosovo, comparaissait libre et il avait déjà été jugé, et acquitté, pour les mêmes faits, à savoir la torture et le meurtre de prisonniers pendant la guerre.

Son premier procès avait été marqué par des pressions sur les témoins. C’est d’ailleurs pour cela que le procès avait été répété, un cas unique dans l’histoire du TPI. Mais encore cette fois, des témoins ont refusé de parler. L’accusation s’est donc évanouie.

Quoi qu’il en soit, un avenir politique s’ouvre à Ramush Haradinaj. Son parti politique, l’AAK, parle déjà de recomposition de l’Assemblée et de remaniement ministériel, qui placerait Haradinaj de nouveau au poste de Premier ministre du Kosovo.

Haradinaj a d’ores et déjà lancé un appel aux Serbes du Kosovo à s’inclure dans la vie politique. Il a dit que le temps de la paix était venu et qu’il garantirait les droits de tous. Haradinaj se place donc en leader politique, à même de négocier avec Belgrade.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.