Russie

La Russie lance la construction du gazoduc qui va alimenter l'Europe

Le futur gazoduc South Stream parcourra 2 300 km du sud de la Russie au nord de l'Italie.
Le futur gazoduc South Stream parcourra 2 300 km du sud de la Russie au nord de l'Italie. REUTERS/Sergei Karpukhin

Le géant gazier russe Gazprom a lancé ce vendredi 7 décembre les travaux de construction du gazoduc South Stream. Il permettra de livrer du gaz russe à l’Union européenne par la mer Noire, en évitant l’Ukraine. La cérémonie officielle d’inauguration s’est déroulée en présence de Vladimir Poutine, près d’Anapa, dans le sud de la Russie.

Publicité

Avec notre correspondante à Moscou, Anastasia Becchio

Ce n’est pas un chantier comme les autres qu’est venu inaugurer Vladimir Poutine. Le gazoduc South Stream est l’un des projets phares de sa présidence. Le tube dont les deux premières parties ont été soudées en présence d’invités de marque, parcourra plus de 2 300 kilomètres du sud de la Russie au nord de l’Italie, en passant par la mer Noire, la Bulgarie, la Serbie, la Hongrie, la Slovénie. D’autres branches permettront de relier la Grèce, la Roumanie, la Croatie et l’Autriche.

Dans une brève allocution, Vladimir Poutine a souligné que ce nouvel ouvrage permettrait d'approvisionner les consommateurs du sud de l'Europe, de manière fiable. Le gazoduc évite à dessein l’Ukraine, une façon pour la Russie de se mettre à l'abri d’éventuelles guerres tarifaires avec son voisin, tout en se réservant la possibilité de réduire le volume de gaz qui transitera à terme par ce pays, le privant ainsi d’une manne économique non négligeable.

La cérémonie, qui s’est déroulée sur les bords de la mer Noire, est l’épilogue de longues et coûteuses négociations avec les pays dans lesquels l’ouvrage doit passer. La construction du gazoduc débute à un moment où la consommation européenne est en repli. Mais le patron de Gazprom, Alexei Miller, en est persuadé : les 63 milliards de mètres cubes de gaz par an que pourra fournir le tuyau trouveront preneurs.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail