Ukraine / Russie

L’Ukraine reçoit une facture de 7 milliards de dollars pour du gaz russe qu’elle n’a pas acheté

Une jauge de gaz dans le village de Boyarka en Ukraine, en janvier 2009.
Une jauge de gaz dans le village de Boyarka en Ukraine, en janvier 2009. REUTERS/Konstantin Chernichkin
Texte par : RFI Suivre
2 mn

La société d’Etat ukrainienne Naftogaz a reçu du géant russe Gazprom une facture de 7 milliards de dollars pour du gaz qu’elle n’a pas importé en 2012. Une somme qui correspond à une quantité de gaz russe que l'Ukraine aurait dû acheter l'an passé, conformément au contrat conclu entre les deux parties. 

Publicité

Avec notre correspondant à Kiev, Sébastien Gobert

Pas de guerre du gaz en vue cette année mais une addition salée. La compagnie ukrainienne Naftogaz se devait d’acheter 42 milliards de mètres cubes de gaz en 2012 au géant russe Gazprom. Elle n’a finalement importé que 33 milliards de mètres cubes. A ce titre, elle se voit infliger une amende de 300%, le prix des quantités non importées, soit 7 milliards de dollars.

Cette amende, c’est l'une des clauses du contrat gazier signé entre la Russie de Vladimir Poutine et l’Ukraine de Ioulia Timochenko, en janvier 2009. Beaucoup d’Ukrainiens n’ont cessé de dénoncer cet accord comme un racket, voire une terreur anti-ukrainienne. Car l’Ukraine achète maintenant son gaz plus cher que ce que paie l’Allemagne.

Le gouvernement ukrainien n’a pas encore commenté la nouvelle, ni n’a confirmé s’il paierait l’amende ou ferait appel.

Cette sanction tombe alors que Kiev tente de diversifier ses approvisionnements énergétiques et de réduire sa dépendance au gaz russe, notamment en se lançant dans l’exploitation de ses énormes réserves de gaz de schiste. Mais ça va prendre du temps et en attendant, le gaz russe, importé ou non, a un prix bien élevé.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail