Accéder au contenu principal
Espagne

Espagne: pour Rajoy, sa politique d'austérité a permis d'éviter le «désastre»

Le Premier ministre espagnol, Mariano Rajoy, lors de son discours, mercredi 20 février 2013.
Le Premier ministre espagnol, Mariano Rajoy, lors de son discours, mercredi 20 février 2013. REUTERS/Sergio Perez
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Mariano Rajoy a prononcé, ce mercredi 20 février, son discours sur l'état de la nation, le débat parlementaire annuel où le chef du gouvernement est tenu de répondre aux questions des députés concernant les plus graves problèmes de l'Espagne. L'occasion de faire le point sur une Espagne en récession, et souillé par d'innombrables scandales de corruption.

Publicité

Avec notre correspondant à Madrid, François Musseau

« Cela nous a coûté du sang et des larmes, mais le navire n'a pas coulé ». Le navire, c'est l'Espagne, et le capitaine de ce navire, c'est Mariano Rajoy qui, après des mois de silence ou, au mieux, de propos sans consistance, a tenté de reprendre l'initiative politique. C'est en réalité son bilan qu'il a défendu, alors même qu'il est attaqué de toutes parts : opposition, syndicats et opinion publique.

Le pire, les six millions de chômeurs. Selon lui, sa politique d'austérité est en train de porter ses fruits et ce serait grâce à elle que l'Espagne ne s'est pas effondrée et n'a pas eu besoin, comme la Grèce ou le Portugal, de solliciter une aide globale auprès de Bruxelles. « Nous avons évité le désastre », a répété Mariano Rajoy.

Mesures contre la corruption

Quant aux affaires de pots-de-vin qui le touchent lui via l'ancien trésorier de son parti, mis en examen, il entend prendre le taureau par les cornes. Et renforcer les mesures contre la corruption en réformant le code pénal et en donnant plus de pouvoir au tribunal des comptes.

Reste à savoir si les Espagnols pourront le croire. Dans leur très large majorité,  ils semblent en effet avoir perdu toute patience à l'égard de la classe politique.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.