Accéder au contenu principal
Chypre

Wolfgang Schäuble, le ministre allemand des Finances, maintient la pression sur Chypre

Le ministre allemand des Finances, Wolfgang Schäuble, arrive à une réunion de l'Eurogroupe, le mardi 20 novembre 2012.
Le ministre allemand des Finances, Wolfgang Schäuble, arrive à une réunion de l'Eurogroupe, le mardi 20 novembre 2012. REUTERS/Yves Herman
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Tous les ministres des Finances de la zone euro se retrouvent en fin d'après-midi, ce 24 mars, à 17 heures TU à Bruxelles. Cette réunion sera-t-elle synonyme de progrès dans les négociations entre l’Union européenne et Chypre ? Histoire sans doute de faire passer un message de fermeté, Wolfgang Schäuble, le ministre allemand des Finances  s'est exprimé avant le début de cette rencontre.

Publicité

Avec notre correspondant à Berlin, Pascal Thibaut

« Je ne me laisse intimider par rien ni personne ». Le ton du grand argentier allemand Wolfgang Schäuble traduit l’irritation pour ne pas dire l’énervement qui règne à Berlin. Vendredi 22 mars 2013, les députés conservateurs ont eu une réunion d’information à huis clos avec Angela Merkel, une chancelière d’ordinaire très placide et cette fois plus que remontée contre Chypre.

Les deux responsables allemands ont réitéré leur volonté de venir en aide à Nicosie. Mais ils exigent que les efforts demandés en contrepartie aient lieu. « Les règles doivent être respectées, l’aide doit faire sens et les solutions retenues doivent s’en prendre à la racine du mal » a martelé Wolfgang Schäuble dans une interview au journal dominical Welt am Sonntag.

Maintenir la pression

Les incertitudes ambiantes conduisent le ministre des Finances allemand à se montrer prudent sur la possibilité d’arriver à une solution. La pression sur Nicosie doit aussi être maintenue. « Je ne peux absolument pas vous dire avec certitude si l’Union européenne acceptera d’aider Chypre » estime Wolfgang Schäuble. Et même en cas d’accord, le ministre ne promet pas de lendemains qui chantent sur l’île : « Le pays a un chemin difficile devant lui, quoiqu’il arrive ».

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.