Accéder au contenu principal
VATICAN

Au Vatican, première veillée pascale pour le pape François

Le pape François lors de sa première vigile pascale de son pontificat, le 30 mars 2013.
Le pape François lors de sa première vigile pascale de son pontificat, le 30 mars 2013. REUTERS/Stefano Rellandini
Texte par : RFI Suivre
5 mn

L'homélie de l'ex-archevêque de Buenos Aires était avant tout un appel aux incrédules et non croyants. Lors de cette première veillée pascale de son pontificat, le pape François a invité tous les hommes à s'ouvrir à Dieu. Une foule compacte avait fait le déplacement pour assister à la messe de plus de 2 heures au sein de la basilique Saint-Pierre. 

Publicité

Dans une basilique Saint-Pierre comble, le nouveau pape a baptisé quatre adultes : un Albanais et un Russe de 30 ans, un Italien de 22 ans, et un Américain d’origine vietnamienne de 17 ans.

Après le chant du gloria et le traditionnel alléluia de Pâques, le pape a prononcé une homélie au cours de laquelle il a invité tous les hommes à s’ouvrir aux surprises de Dieu. Il a ainsi souhaité que ceux qui s’étaient éloignés de Dieu puissent faire un petit pas vers lui. Il a aussi assuré que quiconque était encore indifférent ,ne serait pas déçu s’il se risquait à l’approcher.

Après cette messe solennelle de 2 heures 30, le marathon des cérémonies pascales se termine ce dimanche 31 mars avec la messe célébrée place Saint-Pierre et à la mi-journée la célèbre bénédiction « urbi et orbi » signifiant « pour la ville et pour le monde » en latin.

Mais avant sa bénédiction adressée à la ville de Rome et au monde, le pape prononcera depuis la loggia centrale de la basilique Saint-Pierre son premier message pascal. Il devrait alors y faire la liste des conflits qui ensanglantent le monde avant de souhaiter en plusieurs dizaine de langues une joyeuse Pâques aux catholiques de la planète.

Apparition exceptionnelle du Saint-Suaire dans la cathédrale de Turin et via internet

Cela n'était pas arrivé depuis novembre 1973. Alors que ce dimanche 31 mars de Pâques marque pour les catholiques la résurrection du Christ, le Saint-Suaire a fait l'une de ses très rares apparitions publiques. Le Saint-Suaire, dans la tradition catholique, est un tissu qui aurait servi à envelopper le corps du Christ.

La relique avait bien été exposée à la foule en 2010 et avait attiré 2 millions de personnes. Mais ce samedi 30 mars, c'est à la télévision et en direct par streaming sur internet que pour la deuxième fois de son existence, le Saint-Suaire fut ainsi exposé.

D'ailleurs, c’est sur un fond de gospel que le Saint-Suaire a été présenté aux fidèles réunis dans la cathédrale de Turin, au nord de l’Italie. Quelques 300 personnes malades ou handicapées ont eu le privilège de défiler devant la précieuse relique, rarement exposée au public.

Selon les mots du pape Francois, cette contemplation du Saint-Suaire communique une grande paix. Et pour que chacun puisse profiter de cette grande paix, pour la deuxième fois de l’histoire seulement, son ostension a été retransmise à la télévision.

Mais, nouvelles technologies oblige, le partage avec les fidèles va plus loin. Une application pour tablettes et mobiles est désormais disponible. Elle permet de tout savoir sur le linceul de Jésus. Tout savoir si l’on opte pour la version payante, qui fournit de nombreuses images et détails techniques. La version gratuite se contente de présenter une image accompagnée de textes évangéliques. Selon les chiffres de téléchargement disponible, ce Saint Suaire 2.0 compte déjà 15 000 adeptes.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.