Royaume-Uni

Royaume-Uni : dix ans de prison pour un millionnaire qui vendait de faux détecteurs d'explosifs

L'homme d'affaires James McCormick à son arrivée au tribunal de Old Bailey. Londres, le 2 mai 2013.
L'homme d'affaires James McCormick à son arrivée au tribunal de Old Bailey. Londres, le 2 mai 2013. REUTERS/Toby Melville

Un homme d’affaires britannique a écopé jeudi 2 mai d'une peine de dix ans de prison pour avoir sciemment vendu de faux détecteurs de bombes, notamment en Irak où il a encouragé la corruption et mis des milliers de vies en danger.

Publicité

Avec notre correspondante à Londres, Muriel Delcroix

James McCormick vendait depuis 2005 dans le monde entier le détecteur ultime, baptisé Advanced Detecting Equipment, ou ADE. Avec ses soi-disant cartes « programmées », cet appareil pouvait détecter aussi bien des bombes que de la drogue, de l’ivoire et même des billets de banque, il fonctionnait en altitude, sous l’eau et jusqu’à 1 000 mètres sous terre.

En réalité, le pseudo homme d’affaires, qui a aujourd’hui 57 ans, avait tout simplement acheté aux Etats-Unis des petits détecteurs de balles de golf coûtant à peine 15 euros et, en leur donnant la forme d’un pistolet avec antenne rétractable, les avait commercialisés au prix de 32 000 euros chacun.

Pendant cinq ans, James McCormick a ainsi vendu son ADE à des pays comme la Libye, la Syrie, le Kenya et surtout l’Irak, son marché phare, où les autorités ont acheté quelque 6 000 engins, avec la complicité d’officiels irakiens ayant bénéficié de dessous-de-table.

Ce sont des soldats américains et britanniques en Irak qui ont émis les premiers doutes en 2009 sur la fiabilité des détecteurs. En le condamnant à dix ans derrière les barreaux, le juge a estimé que la vaste escroquerie de James McCormick avait coûté de nombreuses vies dans le but de faire du profit.

L’homme a en effet amassé une fortune d’au moins 60 millions d’euros, que la police soupçonne être dissimulée dans des paradis fiscaux.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail