Accéder au contenu principal
Portugal

Portugal: démission inattendue du ministre des Finances, Vitor Gaspar

Vitor Gaspar, le mars 2013 à Lisonne.
Vitor Gaspar, le mars 2013 à Lisonne. REUTERS/Hugo Correia/File
Texte par : RFI Suivre
2 mn

A la surprise générale, Vitor Gaspar, ministre portugais des Finances et numéro 2 du gouvernement de Pedro Passos Coelho, a démissionné ce lundi 1er juillet 2013. Il était l'un des artisans du plan d'aide de 78 milliards d'euros accordé à son pays par l'UE et le FMI. Il est aussi celui qui a mis en oeuvre les politiques d'austérité au Portugal ces dernières années.

Publicité

Avec notre correspondante à Lisbonne, Marie-Line Darcy

La démission de Vitor Gaspar, ministre des Finances portugais, a pris tout le monde de court au Portugal. Pourtant, dans sa lettre de démission au Premier ministre, ce dernier précise en toutes lettres qu’il avait déjà demandé à être relevé de ses fonctions en octobre de l’an dernier.

M. Gaspar avait alors dû reculer sur la question de la réduction des cotisations sociales patronales. Ensuite, et par deux fois, le ministre des Finances, véritable artisan de la politique d’austérité en vigueur au Portugal depuis 2011, a été désavoué par la Cour des comptes pour ses choix en matière budgétaire.

On s’interroge sur les véritables motivations du ministre démissionnaire. Il déclare à plusieurs reprises ne plus avoir la crédibilité nécessaire pour continuer à mener la politique qu’il a entamée, à l’abri du plan d’ajustement économique et financier international. Vitor Gaspar reconnait aussi son échec, alors que ses prévisions se révèlent fausses sur le déficit et sur la récession.

En nommant, pour remplacer le grand argentier, l’actuelle secrétaire d’Etat au Trésor Maria Luis Albuquerque, le Premier ministre veut signifier que sa politique d’austérité se poursuivra. Pourtant, au Portugal, beaucoup pensent que Pedro Passos Coelho n’a désormais plus aucun rempart de protection.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.