Allemagne

Allemagne : scandale de fraude au don d’organes

Les opérations de greffe de membres ou d'organes internes sont des actes chirurgicaux particulièrement délicats.
Les opérations de greffe de membres ou d'organes internes sont des actes chirurgicaux particulièrement délicats. DR

Le procès d’un médecin accusé d’avoir falsifié les données de ses patients pour leur permettre d’obtenir plus rapidement que d’autres, plus malades un organe dont ils avaient besoin s’est ouvert ce lundi 19 août 2013 à Göttingen, en Allemagne. Un scandale qui a provoqué la chute des dons d’organes dans le pays.

Publicité

De notre correspondant à Berlin, Pascal Thibaut

L’affaire avait fait beaucoup de bruit l’an dernier en Allemagne, jusqu’à contraindre le législateur à durcir les règles entourant le don d’organes. Désormais, il n’est plus possible pour un médecin seul de prendre des décisions concernant les longues listes d’attente des personnes attendant parfois depuis des années une transplantation.

Le médecin de Göttingen se voit en effet reprocher d’avoir manipulé les dossiers de ses patients pour leur permettre d’obtenir plus rapidement un organe au détriment de patients dont le cas était plus grave.

Cinq à six ans pour un rein

Le chirurgien, qui réfute toutes les accusations, répond de tentative de meurtre dans onze cas. Une commission indépendante mise en place avait permis de découvrir d’autres irrégularités dans d’autres villes.

Cette affaire très médiatisée a conduit à un recul de 20 % des dons alors que 12 000 personnes en Allemagne attendent un organe. Une attente de cinq à six ans pour un rein. Ce n’est donc pas un hasard si le ministre de la Santé a profité du début du procès pour rassurer ses concitoyens et les appeler à effectuer des dons d’organes.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail