Accéder au contenu principal
France / Europe

Une Française devrait prendre les commandes de la BCE

La Banque centrale européenne a proposé la candidature de Danièle Nouy, qui devrait prendre ses fonctions dans un an exactement, en novembre 2014.
La Banque centrale européenne a proposé la candidature de Danièle Nouy, qui devrait prendre ses fonctions dans un an exactement, en novembre 2014. REUTERS/Alex Domanski/Files
Texte par : RFI Suivre
2 mn

C’est une Française, Danièle Nouy, qui devrait prendre dans un an la tête de la supervision bancaire européenne. La Banque centrale a proposé sa candidature mercredi soir.

Publicité

Sa nomination ne surprendra personne. Cela fait des mois déjà que le nom de Danièle Nouy circulait à Bruxelles et à Francfort au siège de la BCE, la Banque centrale européenne, qui l'a donc choisie pour prendre la tête du futur gendarme des banques européennes.

C’est un secteur qu'elle connaît parfaitement. A 62 ans, Danièle Nouy a fait l'essentiel de sa carrière dans le contrôle bancaire. Ses premiers pas, elle les a faits il y a près de quarante ans à la Banque de France, où elle rejoint rapidement la commission bancaire. Elle fait de la supervision une spécialité, au comité de Bâle dont elle devient secrétaire générale en 1998, au comité européen des contrôleurs bancaires, avant d'être nommée il y a trois ans secrétaire générale de l'autorité de contrôle prudentiel - autorité indépendante adossée à la Banque de France - chargée de superviser les banques et les assurances.

Elle passera une première audition la semaine prochaine, et c'est le Parlement européen qui devrait in fine approuver sa nomination. Ce devrait être une formalité. D’autant que cette nomination est un peu une compensation pour la France qui avait renoncé à la présidence de l'Eurogroupe l'an dernier. Daniel Nouy devrait prendre ses fonctions dans un an exactement, en novembre 2014.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.