Accéder au contenu principal
Arménie / Russie

Russie: le président Poutine en visite à Erevan, réduit le prix du gaz pour l'Arménie

Le président russe Vladimir Poutine (g) et son homologue arménien Serge Sarkissian, à Erevan, le 2 décembre 2013.
Le président russe Vladimir Poutine (g) et son homologue arménien Serge Sarkissian, à Erevan, le 2 décembre 2013. AFP PHOTO / KAREN MINASYAN
Texte par : RFI Suivre
1 min

Le président Vladimir Poutine en visite à Erevan, a annoncé le 2 décembre que la Russie allait réduire le prix de son  gaz pour l'Arménie. L’Arménie qui a renoncé en septembre dernier à l’accord d’association avec l’Union européenne pour lui préférer l’Union douanière initiée par Moscou. Un choix que le président russe n'a pas manqué de saluer.

Publicité

Avec notre correspondante à Moscou, Muriel Pomponne

Vladimir Poutine s’est félicité que la Russie reste le principal partenaire de l’Arménie, et il a remercié son homologue arménien, Serge Sarkissian,  de créer des conditions favorables aux investissements des industriels russes :

« Je suis convaincu, a ajouté le locataire du Kremlin, que quand l’Arménie aura rejoint l’Union douanière, de nombreuses opportunités de coopération vont se créer ».

Et, en guise de bienvenue, le président russe a annoncé la suppression des 35% de taxe qui étaient imposés aux produits pétroliers pour l’Arménie. Dans la foulée, il se déclare prêt à vendre des armes à l’Arménie au prix du marché intérieur, et à lui exporter du gaz à 189 dollars les 1000 mètres cubes, alors qu’il est vendu plus de 400 dollars à l’Ukraine.

A propos de l’Ukraine, Vladimir Poutine a fustigé les manifestations, qui a ses yeux, ressemblent plus, « à un pogrom qu’à une révolution ». Il y voit un faux départ pour l’élection présidentielle de 2015, une tentative de déstabilisation, préparée de l’extérieur.
 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.