Accéder au contenu principal
Allemagne

Allemagne: les militants du SPD votent sur la coalition avec les conservateurs au pouvoir

De gauche à droite, Sigmar Gabriel (SPD), Angela Merkel (CDU) et Horst Seehofer (CSU) à Berlin, le 27 novembre 2013.
De gauche à droite, Sigmar Gabriel (SPD), Angela Merkel (CDU) et Horst Seehofer (CSU) à Berlin, le 27 novembre 2013. REUTERS/Thomas Peter
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Dernière étape avant la formation d’un gouvernement de coalition en Allemagne : à partir de ce vendredi, et jusqu'au 12 décembre, 470 000 adhérents du Parti social-démocrate (SPD) doivent se prononcer, dans un vote par correspondance, sur une alliance avec le parti conservateur (CDU) de la chancelière Angela Merkel, qui fut leur principale adversaire dans la campagne avant les législatives du 22 septembre.

Publicité

Après l’accord entre les partis qui a pris deux mois, voici le temps du vote. Les adhérents du SPD sont appelés à se prononcer sur l’accord négocié par Sigmar Gabriel. Le chef des sociaux-démocrates allemands a des arguments pour convaincre les militants de son parti de voter en faveur de ce contrat de coalition.

Pour former un gouvernement avec les conservateurs, il a obtenu des concessions d'Angela Merkel : la création d’un salaire minimum généralisé à 8,50 euros de l'heure, la retraite à 63 ans au lieu de 67 et la possibilité d'obtenir une double nationalité pour les enfants de parents étrangers nés en Allemagne.

Le résultat du vote sera rendu public le 14 décembre. Si le «oui» l’emporte, le SPD occupera six ministères sur 15. La formation de ce gouvernement de coalition peut paraître lente et complexe mais c’est le prix du consensus sur lequel s'appuie la société allemande. Un système qui permet d'éviter les grèves et les manifestations, préalables à toutes discussions en France.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.