UKRAINE

Les opposants ukrainiens noient les célébrités du monde entier sous un déluge de tweets

Capture d'écran du site Digitalmaidan.com.
Capture d'écran du site Digitalmaidan.com. DR

Depuis lundi 27 janvier, des cybermilitants ukrainiens pro-européens ont déclenché, sur Twitter, une opération numérique d’envergure baptisée « Twitter storm », littéralement « tempête sur Twitter » pour plaider leur cause auprès de personnalités influentes et les responsables de la presse mondiale.

Publicité

Organiser et coordonner des manifestations, communiquer avec des sympathisants, sensibiliser l’opinion internationale ou défendre une cause, depuis les événements du printemps arabe, les réseaux sociaux, de Facebook à Twitter, sont largement mis à contribution par les activistes des mouvements contestataires. A partir d’une page Facebook, 2 500 opposants et internautes ukrainiens, tout en protégeant leur anonymat, ont déclenché une tempête de messages sur Twitter. Le procédé « Twitter storm » a été mis au point en 2012 par des défenseurs du climat qui protestaient alors contre les subventions allouées par les Etats aux énergies fossiles.

Lundi dernier, pendant quelques heures, un déluge de messages en 140 caractères s’est abattu sur les comptes des grands médias, de célébrités et de personnalités politiques de la planète.

Destinataires soigneusement sélectionnés

En tout, 110 comptes ont été la cible de ces envois massifs, dont ceux de Barack Obama, Hillary Clinton ou David Cameron, mais aussi de célébrités du monde du spectacle, comme le chanteur Justin Bieber, l'acteur américain Ashton Kutcher, et le DJ auteur-compositeur, Will.i.am, sans oublier les comptes de la presse mondiale.

Les textes étaient rédigés dans la langue des destinataires qui pouvaient découvrir ce message : « Des Ukrainiens meurent pour défendre la démocratie. Imposons des sanctions ! »

Succès au rendez-vous

Le hashtag ou mot-clé #Digitalmaidan des Ukrainiens pro-européens, autrement appelés les « Euromaidan », s’est retrouvé propulsé en quelques heures à la première place des sujets les plus discutés dans le monde, sur le réseau social. Et certaines personnalités ont même promptement réagi, à l'image du Premier ministre français Jean-Marc Ayrault. (voir ci-contre)

Le mode opératoire des organisateurs de cette tempête numérique est expliqué sur digitalmaidan.com. Le site dédié à cette action proposait aux internautes 80 modèles de « tweets » préconçus, comprenant les adresses des destinataires ainsi qu’un lien vers une vidéo intitulée « Le prix de la démocratie ». Ce buzz réussi sur la Toile a, peut-être, convaincu l'acteur américain et ancien gouverneur de Californie, Arnold Schwarzenegger, d’envoyer hier, un message de soutien à la population ukrainienne.

La courte vidéo circule actuellement sur YouTube et se termine par un « peace » lancé par la star hollywoodienne, ponctué par un V de la victoire (la vidéo ci-dessous est en anglais).

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail