ELECTIONS EUROPEENNES

Les Pays-Bas et le Royaume-Uni ouvrent le bal des élections européennes

Les électeurs désigneront 751 députés pour 5 ans au Parlement européen.
Les électeurs désigneront 751 députés pour 5 ans au Parlement européen. REUTERS/Vincent Kessler
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Ce jeudi, 380 millions d'électeurs sont appelés aux urnes dans les 28 pays de l'Union européenne pour désigner 751 députés pour 5 ans. En France, comme dans la plupart des pays membres, le scrutin aura lieu dimanche. L’abstention et la montée des partis europhobes dans plusieurs pays-clés dont la France, l’Italie, les Pays-Bas et le Royaume-Uni risquent de ternir le scrutin.

Publicité

Le premier parti pourrait être l’abstention, quant aux anti-européens, ils ont le vent en poupe dans des pays comme la France, l’Italie, et les Pays-Bas. Au Royaume-Uni, UKIP, le parti pour l’indépendance de la Grande Bretagne espère arriver en tête du scrutin devant les travaillistes et les conservateurs.

Les résultats ne seront connus que dimanche soir après la clôture des bureaux de vote en Italie. Les italiens votent tard jusqu’à 23 heures. Mais dès 22 heures, 20 heures en temps universel, nous aurons les premières projections.

Le taux de participation décisif

Dès demain le premier indicateur intéressant sera le chiffre de la participation. En 2009, les Européennes n'avaient mobilisé que 43 % des électeurs. La participation des Néerlandais et des Britanniques au scrutin sera donc regardée de près par les analystes politiques.

Les dernières projections créditent le PPE, le Parti populaire européen qui regroupe les partis de droite et de centre-droit d'une courte avance sur le PSE, le Parti socialiste européen. Mais, le PPE perdrait une cinquantaine de sièges au profit des eurosceptiques qui devraient être trois fois plus nombreux que dans le parlement sortant.

→ A (RE) LIRE : Elections européennes: un débat consensuel, sauf sur l’économie

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail