Accéder au contenu principal
Eléctions européennes 2014

Les Polonais doivent élire 51 eurodéputés

Un jeune garçon joue avec une roue où sont inscrits les noms des pays membres de l'Union européenne, lors des commémorations du dixième anniversaire de l'entrée de la Pologne dans l'UE, à Varsovie, le 1er mai 2014.
Un jeune garçon joue avec une roue où sont inscrits les noms des pays membres de l'Union européenne, lors des commémorations du dixième anniversaire de l'entrée de la Pologne dans l'UE, à Varsovie, le 1er mai 2014. AFP PHOTO / JANEK SKARZYNSKI
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Les Polonais, qui sont appelés à élire 51 eurodéputés le dimanche 25 mai, plébiscitent l'Europe à plus de 80%. En Pologne, la Plateforme civique (PO), parti centriste et pro-européen du Premier ministre Donald Tusk, est au coude à coude avec la formation conservatrice Droit et Justice (PiS), tandis que les mouvements résolument europhobes sont marginalisés. 

Publicité

Avec notre correspondante à Varsovie, Maya Szymanowska

Danuta Hübner, est une habituée de Bruxelles. Elle fut longtemps commissaire européenne pour le Développement régional, avant de devenir en 2009 eurodéputée liée au Parti populaire européen. Danuta Hübner est candidate sur la liste du parti libéral la Plateforme civique à Varsovie. Elle s'exprime sur son attachement à l'Europe :

« Les dix dernières années de l'appartenance de la Pologne à l'UE ont été marquées par des changements profonds du pays, et je ne parle pas uniquement des grands investissements effectués grâce aux fonds structurels, mais je pense que notre mentalité a aussi profondément changé. Nous, Polonais, nous nous sentons bien dans cette famille européenne. Les sondages le confirment ».

Cependant près de 76% des Polonais ne sont pas allés voter lors des dernières européennes. Ce taux d'abstention inquiète Danuta Hübner :

« L'Europe, ce ne sont pas simplement les institutions, les stratégies politiques et le fonds européens. Je pense que l'Union européenne, surtout pour les citoyens européens, c'est aussi une affaire d'émotions. Et je crois que nous, les hommes et les femmes politiques européens, nous n'avons pas encore réussi à traduire ces émotions. Pour faire aimer l'UE, l'Ode à la joie ne suffit pas ».

Première sur la liste de la Plateforme civique qui caracole en tête des sondages main dans la main avec les conservateurs, Danuta Hübner est sûre d'être réélue et de continuer à réaliser son ambition : faire rentrer au plus vite la Pologne dans la zone euro.
 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.