Ukraine

Ukraine: le groupe de contact doit se réunir ce samedi

A Sloviansk, la poulation attend les résultats des pourparlers
A Sloviansk, la poulation attend les résultats des pourparlers REUTERS/Shamil Zhumatov
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Kiev, Moscou, l'OSCE et les rebelles pro-russes, devraient tenir ce samedi 5 juillet des pourparlers pour tenter de mettre fin aux combats dans l'est de l'Ukraine. Mais les membres du groupe de contact divergent fortement sur les objectifs à fixer à cette réunion.

Publicité

Avec notre correspondante à Moscou, Muriel Pomponne

Moscou affirme être favorable à une réunion le plus vite possible du groupe de contact, ce groupe qui comprend notamment l’ancien président ukrainien Leonid Koutchma, l’ambassadeur de Russie en Ukraine, des représentants de l’OSCE, et ceux des insurgés. Les séparatistes de Donetsk ont donné leur accord de principe. Mais on ne sait pas encore où cette rencontre pourrait se tenir.

Les représentants de Kiev ne souhaiteraient pas aller à Donetsk, où avait pourtant eu la lieu la dernière rencontre, mais c’était pendant le cessez-le-feu. Alors on parle de Minsk, la capitale de la Biélorussie. La Biélorussie a conservé une stricte neutralité dans le différend qui oppose Moscou et Kiev, en dépit des pressions russes. La visite lundi du président Poutine à Minsk n'a pas fait fléchir le président Loukachenko.

Mais une rencontre avec quels objectifs ? En effet, Kiev veut en finir avec les insurgés et n’envisage de cessez-le-feu que si elle contrôle la frontière avec la Russie de façon à éviter l’arrivée de renforts militaires russes auprès des rebelles. Au contraire, les séparatistes espèrent une trêve pour se réorganiser. À Sloviansk, le chef rebelle Igor Strelkov a lancé un appel à l’aide à la Russie.

 → A (RE)LIRE : Ukraine: les diplomaties veulent encore croire à la trêve

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail