Accéder au contenu principal
Royaume-Uni

Pédophilie sur internet: vaste coup de filet au Royaume-Uni

Les scandales de pédophilie au Royaume-Uni se multiplient (image d'illustration).
Les scandales de pédophilie au Royaume-Uni se multiplient (image d'illustration). gettyimages
Texte par : RFI Suivre
2 mn

La police britannique a annoncé l’arrestation de 660 personnes soupçonnées de pédophilie. Ce coup de filet sans précédent est le résultat d’une opération menée pendant six mois par l’Agence nationale contre le crime. Visant principalement des personnes consultant des sites pédophiles, l’enquête a permis de protéger plus de 400 enfants vulnérables. Mais les enquêteurs préviennent qu’il faudra plus que des arrestations, même d’envergure, pour venir à bout du problème de la pédophilie sur internet.

Publicité

Avec notre correspondante à Londres, Muriel Delcroix

Longtemps accusée de fermer les yeux, la police britannique est en train d’opérer un changement radical d’attitude face à la pédophilie. Dans sa ligne de mire depuis six mois, des médecins, enseignants, chefs scouts ou même d’anciens policiers : résultat après 800 perquisitions, les enquêteurs ont mis la main sur un million d’images indécentes.

Surtout, cette opération de grande ampleur a permis de débusquer de nombreux pédophiles qui n’avaient pas jusque-là été détectés puisque sur les 660 personnes arrêtées, seules 39 avaient des antécédents de délinquance sexuelle. Les responsables de l’Agence nationale contre le crime ont expliqué que l’un des objectifs de cette enquête était de cibler des agresseurs sexuels potentiels qui commencent par consulter des images indécentes d’enfants en ligne puis une fois pris dans l’engrenage décident de passer à l’acte.

Alors que la Grande Bretagne est secouée par une série d’affaires de pédophilie impliquant des célébrités et peut-être même des hommes politiques, la police veut donc signaler que de vastes ressources sont actuellement déployées pour traquer les pédophiles ainsi que le « dark net », des réseaux internautes masqués parallèles, qui restent très difficiles à combattre. Et les enquêteurs appellent les fournisseurs d’internet à s’impliquer davantage dans la prévention de la pédophilie en ligne.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.