Espagne

Monarchie espagnole: le roi Felipe VI instaure la transparence

Le roi Felipe VI d'Espagne accueilli le long de la place l'Obradoiro lors des célébrations de la saint Jacques, à Saint-Jacques-de-Compostelle , le 25 Juillet 2014.
Le roi Felipe VI d'Espagne accueilli le long de la place l'Obradoiro lors des célébrations de la saint Jacques, à Saint-Jacques-de-Compostelle , le 25 Juillet 2014. REUTERS/Miguel Vidal
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Le roi d’Espagne, Felipe VI veut changer l’image de la monarchie espagnole. Il vient d’approuver une charte de conduite plus rigoureuse. Objectif : que cette institution retrouve toute sa légitimité.

Publicité

Avec notre correspondante à Madrid, Diane Cambon

La monarchie espagnole a été malmenée dans les sondages par les scandales à répétition durant la fin de règne de Juan Carlos, père de Felipe VI. Ce dernier a pris un certain nombre de mesures pour redorer l’image de cette institution.

Pour la première fois, la Zarzuela, la maison royale espagnole, sera soumise à un audit extérieur. Les comptes des monarques seront donc rendus publics. Il sera aussi interdit à tout membre de la famille royale de travailler pour une entreprise privée ou d’exercer une activité qui ne soit pas de nature institutionnelle. Une mesure qui aurait pu éviter le scandale financier dans lequel est impliquée l’ex-infante du roi Juan Carlos mêlée aux affaires de corruption de son époux.

Autre signe de transparence, les membres de la famille royale seront soumis à un code de conduite et à un contrôle plus strict des cadeaux offerts. Fini donc le temps où Sa Majesté recevait des Ferrari et des yachts de luxe dont l’entretien revenait à l’État. Fini aussi les parties de chasse à l’éléphant en Afrique qui avaient gravement assombri l’image de la monarchie, précipitant en partie l’abdication de Juan Carlos.
 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail