Grèce

Grèce: manifestation en mémoire du rappeur antifasciste Pavlos Fyssas

Des milliers de Grecs se sont rassemblés en mémoire du rappeur Pavlos Fyssas dans la banlieue d'Athènes, jeudi 18 septembre.
Des milliers de Grecs se sont rassemblés en mémoire du rappeur Pavlos Fyssas dans la banlieue d'Athènes, jeudi 18 septembre. REUTERS/Alkis Konstantinidis

En Grèce, quelques milliers de personnes ont défilé contre le fascisme dans les rues de Keratsini, une banlieue populaire de l'ouest d'Athènes. Ils ont commémoré l'anniversaire de la mort de Pavlos Fyssas. Ce rappeur proche des milieux antifascistes a été poignardé il y a un an par un membre de l'Aube dorée. Le procès de la direction et des membres du parti néonazi doit avoir lieu d'ici la fin de l'année. Les manifestants ont voulu leur montrer qu'ils n'oublieront pas.

Publicité

A l'avant du cortège, une vingtaine de personnes portent des t-shirts blancs avec dessus l'inscription « Nous n'oublions pas ». C'est le nom du collectif formé par les amis et la famille de Pavlos Fyssas. Pénélope est venue en soutien. Elle a été marquée par la mort du rappeur : « On pensait qu'on avait la démocratie ici en Grèce, mais on a découvert qu'il y avait plus de nazis que ce qu'on croyait, ça a été un choc. »

Les leaders d'Aube dorée, 16 députés et une soixantaine de militants sont aujourd'hui accusés d'appartenir à une organisation criminelle. Mais le mouvement reste bien placé dans les sondages. Pour un des amis du rappeur, le message n'est pas encore passé : « Les gens ne se réveillent pas. Ils n'ont pas compris à quoi ils ont à faire, ce que c'est le fascisme, ce que c'est le nationalisme et qu'est ce que la violence provoque. »

Il a donc choisi de « ne pas oublier ». C'est aussi le but de la stèle érigée l'après-midi, non loin de l'endroit où le rappeur a été poignardé. Les commémorations doivent se poursuivre jusqu'à dimanche.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail