Accéder au contenu principal
La revue de presse des Balkans

A la Une: chômage et précarité, le drame de la Grèce du Nord

Une agence pour l'emploi à Athènes.
Une agence pour l'emploi à Athènes. REUTERS/John Kolesidis
Texte par : Courrier des Balkans Suivre | Alexandre Billette
7 mn

Publicité

Une revue de presse présentée en partenariat avec Le Courrier des Balkans.

Fermeture d’entreprises, chute de la consommation, précarité accrue... Avec un taux de chômage record de 50%, la Grèce du Nord subit de plein fouet les ravages de la politique d’austérité du gouvernement. Début septembre, sur fond de contestation sociale, se tenait la 79e foire internationale de Thessalonique. L’occasion de brosser un tableau économique bien sombre.

Après la douche froide du référendum contre le mariage pour tous en décembre, le gouvernement de Zagreb pointe du doigt les lacunes de la loi sur le référendum et s’interroge sur sa valeur démocratique. Peđa Grbin, président de la Commission des affaires constitutionnelles, a annoncé une série de propositions pour réformer cette loi aujourd’hui confrontée à ses propres limites.

Finale de la Coupe du monde messieurs dimanche 14 à Madrid, les Etats-Unis atomisent la Serbie (129-92). Une défaite cuisante. Pourtant, l’équipe nationale serbe de basket reste une valeur sûre, héritière d’un savoir-faire acquis dès les années 1960. Retour sur un passé auréolé de gloire, celui de la grande époque du basket yougoslave.

La police du Kosovo a frappé fort mercredi dernier : 15 personnes arrêtées dans une vaste opération « anti-terroriste », dont 12 imams. La mise en scène de ces arrestations pose question, et certains accusent le gouvernement Thaçi de violer les droits fondamentaux des citoyens du Kosovo dans l’unique but de plaire à ses « protecteurs » américains.

De fortes précipitations la semaine dernière ont à nouveau submergé le nord de la Croatie. Si la tendance est à la décrue, le niveau de l’eau reste encore sous haute surveillance dans certaines régions.

Utisak nedelje, dans le paysage audiovisuel serbe, c’est le rendez-vous culte de l’actualité de la semaine, tous les dimanches à 21 heures sur B92 depuis vingt ans. Un hard-talk mené tambour battant par la journaliste Olja Bećković, où les acteurs de la vie politique les plus coriaces passent sous ses fourches caudines. L’émission est aujourd’hui menacée de disparaître. Place à l’entertainment !

La Bosnie-Herzégovine espionne-t-elle ses citoyens ? Apparemment oui, selon les indiscrétions publiées par le site WikiLeaks. Les services de sécurité auraient payé 400 000 euros l’achat de logiciels d’espionnage à la firme allemande FinFisher.

Le 18 septembre, jour du référendum en Ecosse, l’Union démocratique des Magyars de Roumanie (UDMR) a officiellement présenté son projet sur l’autonomie du Ţinutului Secuiesc, le « pays sicule ». Trois départements dans l’est de la Transylvanie, où vit une communauté hongroise de 600 000 membres, et qui possède la plus grande richesse en eau d’Europe.

Décembre 2014, la Chine sera à l’honneur en Serbie avec la tenue d’un sommet entre les deux pays. Depuis les années 1970, la Chine a fait de la Serbie son partenaire traditionnel dans les Balkans. Une « amitié » renouvelée par la récente visite à Pékin du Premier ministre Vučić.

Le quotidien israélien Haaretz a éventé le secret : les deux hommes se sont retrouvés dans un restaurant à Vienne le 11 septembre. Leur amitié ne date pas d’hier. Un élément de poids dans les relations entre Republika Srpska et Israël, à l’heure où le « shérif » de Banja Luka est à la recherche de soutiens étrangers.

A moins de deux mois de l’élection présidentielle, une réforme controversée autorise les élus locaux à changer de partis politiques. Déjà, des dizaines d’entre eux sont venus grossir les rangs du parti de Victor Ponta, donné favori du scrutin de novembre.

Le nombre de points de passage illégaux, notamment vers le Kosovo, est beaucoup plus important que ce qu’affirment les officiels. En raison de la corruption galopante et faute de moyens matériels suffisants, les autorités monténégrines sont incapables d’assurer le contrôle de leurs frontières.

Rien ne s’annonce plus serré que le scrutin législatif et présidentiel en Republika Srpska le 12 octobre. Pour les experts, il s’agit avant tout d’un référendum pour ou contre Milorad Dodik, le tout-puissant président de l’entité. Les caisses de l’Etat sont vides et son parti, le SNSD, est en chute libre. La nouvelle coalition Domovina pourrait aussi jouer les trouble-fêtes.

Une « entente cordiale » entre Aube dorée et le gouvernement Samaras ? C’est ce que tendent à prouver des vidéos diffusées par le parti d’extrême droite. Des SMS ont également été divulgués, où le bras droit du Premier ministre Samaras explique aux députés d’Aube dorée quand et comment voter au Parlement.

Un mystérieux appel sur Facebook à former une « armée du Sandžak » suivi d’un défilé de « chemises vertes » : la ville de Novi Pazar est en émoi, tandis que la communauté islamique dénonce une manipulation politique visant à déstabiliser la région à l’approche des élections des Conseils des minorités nationales, fin octobre.

Conséquence de son statut incertain, le Kosovo est isolé dans le monde du sport international : nombre de fédérations n’en veulent pas parmi ses membres.

« Le plus européen des cinéastes yougoslaves. » Il y a vingt ans, le 20 août 1994, Aleksandar Saša Petrović s’éteignait à Paris. La cinémathèque de Belgrade lui a rendu hommage en organisant une rétrospective de ses grands films en version remasterisée. Retour sur le parcours d’un artiste à l’esprit libre, profondément réfractaire aux dogmes.

Le pape François a atterri ce dimanche matin dans la capitale albanaise pour sa première visite en Europe. Son voyage porte sur la mémoire des persécutés de la dictature communiste et sur l’actuelle concorde qui règne entre les religions.

La Roumanie, l’Ukraine, la Bulgarie sont les pays les plus touchés par la corruption dans le domaine de la santé. Le « plic », le bakchich, y est monnaie courante. Grâce à ce « petit geste » attendu, les patients, même s’ils bénéficient d’une assurance-maladie, espèrent obtenir de meilleurs soins, comme le révèle une étude de la Friedrich-Ebert Stiftung.

Quel est l’état de l’Eglise catholique aujourd’hui dans le monde albanais ? Où en sont les relations inter-religieuses avec l’islam et l’orthodoxie ? Quels sont les risques liés à la montée d’un islam radical ? Entretien avec Don Lush Gjergji, représentant de l’Eglise catholique au Kosovo, à l’occasion de la visite du pape François en Albanie ce dimanche 21 septembre.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.