Espagne

Indépendance de la Catalogne: la justice suspend le référendum

Urnes pour le référendum sur l'indépendance de la Catalogne, au ministère de l'Intérieur de la région à Barcelone, le 28 septembre 2014.
Urnes pour le référendum sur l'indépendance de la Catalogne, au ministère de l'Intérieur de la région à Barcelone, le 28 septembre 2014. Reuters

Après les recours déposés par Madrid, la justice espagnole a suspendu pour cinq mois ce lundi le référendum sur l’indépendance de la Catalogne. Une décision qui ne dissuade cependant pas les nationalistes au pouvoir dans cette région.

Publicité

Avec notre correspondant à Madrid, François Musseau

Plus rapide que jamais, le Tribunal constitutionnel à Madrid a pris en compte les recours déposés par le gouvernement central pour s'opposer au référendum d'autodétermination du 9 novembre des nationalistes catalans. La situation avec Barcelone est désormais plus tendue que jamais.

Officiellement, le référendum organisé par le gouvernement catalan ne peut avoir lieu. À l'unanimité, les juges du Tribunal constitutionnel ont paralysé le processus pendant cinq mois. Il ne devrait donc rien se produire le 9 novembre. À Madrid, on se réjouit. Une partie de l'Espagne ne peut décider pour tout le pays, a souligné le chef du gouvernement Mariano Rajoy.

Mais, de l'autre côté, à Barcelone, les nationalistes au pouvoir régional ne l'entendent pas de cette oreille. « Si à Madrid, ils pensent qu'un verdict peut stopper l'élan de tout un peuple, ils se trompent gravement », a réagi le leader indépendantiste Oriol Junqueras. Les séparatistes veulent en effet continuer les préparatifs de la consultation du 9 novembre. Aux yeux de la justice espagnole, cela constitue désormais en soi « un délit ».

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail