ROYAUME-UNI

Ukip, parti britannique anti-européen, s'ouvre les portes du Parlement

Douglas Carswell (G) le candidat du parti UKIP, après l'annonce des résultats d'une élection législative partielle, le 10/10/14.
Douglas Carswell (G) le candidat du parti UKIP, après l'annonce des résultats d'une élection législative partielle, le 10/10/14. REUTERS/Stefan Wermuth
Texte par : RFI Suivre
3 mn

C'est une première politique au Royaume-Uni. L'Ukip, parti anti-européen, a remporté une élection législative partielle. C'est la première fois que ce parti entre à la Chambre des communes. Lors d'une autre élection partielle au Royaume-Uni, l'Ukip est même passé tout près de remporter un deuxième siège, battu de justesse par les travaillistes.

Publicité

Avec notre correspondant à Londres,  Eric Albert

L’élection du premier député du Ukip marque une nouvelle étape pour le parti anti-européen britannique. Pour la première fois, il a réussi à faire élire un représentant à la Chambre des communes. Ce n'est pas n’importe qui : l’élu, Douglas Carswell, est un redoutable orateur, qui promet de faire des étincelles.

Il y a deux ans pourtant, l'Ukip n’était qu’un petit parti qui se contentait de faire des vagues à chaque élection européenne, une fois tous les cinq ans. Mais le Premier ministre David Cameron lui a offert une formidable publicité en janvier 2013, quand il a promis un référendum sur une sortie de l’Union européenne. Depuis, le débat s’est focalisé sur l’Europe, et l'Ukip progresse inexorablement. Le parti a créé l’événement au printemps, en remportant les élections européennes.

Cette progression n’est pas finie. Le mois prochain, un deuxième député Ukip pourrait être élu. Il s’agit cette fois encore d’un conservateur, qui vient de faire défection. Reste ensuite le vrai test : les élections législatives de mai. Les sondages donnent aujourd’hui l'Ukip à 15%. C'est assez pour remporter quatre à cinq sièges de députés. Mais surtout, c'est assez pour prendre beaucoup de voix aux conservateurs et faire perdre David Cameron.

Affiche de campagne du candidat Ukip, Douglas Carswell à Clacton-on-Sea, le 7 octobre 2014
Affiche de campagne du candidat Ukip, Douglas Carswell à Clacton-on-Sea, le 7 octobre 2014 REUTERS/Suzanne Plunkett

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail