Accéder au contenu principal
Pays-Bas

Pays-Bas: des insectes dans les assiettes

Depuis le vendredi 31 octobre, les clients néerlandais de deux supermarchés Jumbo peuvent remplir leurs chariots avec des plats à base d'insectes.
Depuis le vendredi 31 octobre, les clients néerlandais de deux supermarchés Jumbo peuvent remplir leurs chariots avec des plats à base d'insectes. Remko de Waal / ANP MAG / AFP
Texte par : RFI Suivre
2 mn

A l'heure où les Néerlandais commencent timidement à accepter l'idée d'ingurgiter larves, sauterelles et vers de farine, le numéro deux de la grande distribution aux Pays-Bas vient de lancer une gamme de produits à base d'insectes. Depuis vendredi 31 octobre, deux magasins Jumbo du nord des Pays-Bas commercialisent des larves et des sauterelles prêtes-à-manger.

Publicité

Les insectes, pas si infects. Depuis vendredi 31 octobre, les clients néerlandais de deux supermarchés Jumbo peuvent remplir leurs chariots avec des plats cuisinés dont les bestioles constituent le principal ingrédient. Dans les rayons des magasins, nulles sucettes aux grillons, saucisses aux cloportes ou pâtés de fourmis. En revanche, on peut acheter des hamburgers à bases de larves, des boulettes aux sauterelles ou encore des sachets de chips confectionnés avec des ténébrions meuniers, sortes d'asticots qui ondulent dans la farine.

Bons pour la santé ?

Laure Valks, porte-parole des supermarchés Jumbo, se réjouit de l'initiative. En plus de se révéler bons pour la santé, les insectes comestibles constituent une source nutritionnelle durable. Alors que l'élevage industriel est confronté à des problèmes de pollution, les insectes, riches en protéines et faibles en graisse, apparaissent comme une alternative de plus en plus sérieuse. Dans le monde, près de trois milliards d’individus se régalent déjà d’environ 1 400 espèces.

Des mets délicieux ?

En Europe, les petites bêtes caparaçonnées, ailées ou munies d’antennes, doivent cependant se confronter aux mentalités et au dégoût. Marcel Dicke, entomologue à l'université de Wageningen, se bat depuis des années pour faire entrer larves et papillons dans les assiettes néerlandaises. A ses yeux, les insectes s’avèrent délicieux, à condition que les mets soient bien préparés.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.