Accéder au contenu principal
La revue de presse des Balkans

A la Une: Vojislav Šešelj de retour en Serbie

Vojislav Šešelj, le 12 novembre 2014.
Vojislav Šešelj, le 12 novembre 2014. REUTERS/Marko Djurica

Publicité

Une revue de presse présentée en partenariat avec Le Courrier des Balkans.

Plusieurs fois annoncé depuis 2012, le retour du chef historique de l’extrême droite serbe est aujourd’hui une réalité : il est arrivé à Belgrade mercredi 12 novembre. L’épilogue de onze années de détention et sept de procès à La Haye, sans qu’aucun jugement n’ait été rendu ? Vojislav Šešelj est notamment accusé d’incitation aux crimes contre l’humanité.

Edi Rama, le Premier ministre albanais, était en Serbie les 10 et 11 novembre pour une visite historique, 68 ans après celle d’Enver Hoxha au maréchal Tito. Celle-ci a cependant tourné au vinaigre. Lors d'une conférence de presse commune, Edi Rama a souligné que le Kosovo était indépendant, déclenchant l’ire de son hôte, Aleksandar Vučić.

La Serbie avait eu beau sortir le grand jeu le 16 octobre lors de la visite de Vladimir Poutine, cela n’a pas suffi à infléchir la fermeté du Kremlin sur la question du gaz. Aleksandar Vučić, qui espérait un geste, a fini par céder aux exigences du grand frère russe et sortira le chéquier. Ce bras-de-fer pourrait laisser des traces dans les relations bilatérales.

La compagnie Air Serbia a annoncé la mise en place de deux vols quotidiens entre Belgrade et Zagreb, à partir du 12 décembre 2014. Les liaisons aériennes directes entre les deux capitales étaient coupées depuis l’indépendance de la Croatie, en 1991.

Une fois n’est pas coutume, la machine financière a dû plier devant l’abnégation des salariés. Ça s’est passé à Petrokemija, entreprise chimique basée au sud-est de Zagreb. Grâce au soutien du ministre de l’Économie, les employés ont réussi à relancer leur outil de production et évité son dépeçage par des fonds de pension véreux.

Le scandale de corruption généralisée qui éclabousse la mission Eulex, censée établir l’État de droit au Kosovo, est révélateur de la faillite des missions internationales dans les Balkans. Une affaire qui en dit long aussi sur l’état des sociétés balkaniques gangrénées par les combines à la petite semaine. Le Français Jean-Paul Jacqué a été chargé de faire toute la lumière sur cette affaire.

C’est à nouveau l’impasse pour la formation d’un Conseil des ministres à Sarajevo. Dimanche, les chefs du SDA, du FD et de l’Alliance pour le changement ont signé un accord de coopération pour former une majorité. Mais ils doivent faire face à la prévisible opposition de Dragan Čović (HDZBiH) et Milorad Dodik (SNSD).

Emir Kusturica, le cinéaste converti à l’orthodoxie s’engage dans une nouveau projet architectural monumental. Cette fois, il entend élever un grand complexe religieux sur une des collines qui entourent la ville de Trebinje, dans le sud de Bosnie-Herzégovine. Son modèle : le mont Athos, rien de moins.

Après les manifestations organisées dans toute l’Europe, mais aussi en Roumanie, pour dénoncer les cafouillages de l’organisation du premier tour de la présidentielle à l’étranger, le chef de la diplomatie a décidé de démissionner. Pas sûr que le second tour du dimanche 16 novembre soit mieux tenu.

La police grecque frappe et torture, sans jamais être inquiétée par le justice. C’est le terrible constat qui s’impose après des années de répression et alors que les manifestations contre l’austérité se poursuivent en Grèce. Alors, jusqu’à quand durera l’impunité des forces de sécurité ?

L’école doit apprendre aux enfants à devenir des citoyens grâce au cours d’éducation civique. Seulement en Macédoine, cette matière essentielle se transforme de plus en plus en un outil de formatage et de manipulation idéologique. Un bon moyen pour le pouvoir de former des brigades de futurs électeurs bien pensants.

Le gouvernement macédonien a annoncé fièrement l’investissement de DuPont, le géant américain des semences. Problème, l’entreprise est accusée par les associations écologistes du monde entier de développer des OGM dangereux pour la santé et l’environnement.

En Bulgarie, tout le monde sait que la presse n’est pas libre. Les pouvoirs politique et économique ont fait main basse sur les médias pour mieux contrôler l’opinion publique. Que faut-il faire pour garantir l’indépendance des journalistes ?

L’écrivain slovène Drago Jančar a obtenu le prix du meilleur livre étranger pour son roman Cette nuit, je l’ai vue, publié aux éditions Phébus.

Exécuté par le régime pro-nazi d’Ante Pavelić en 1944, l’architecte zagrébois Zvonimir Kavurić a été honoré par la Yougoslavie socialiste pour son combat aux côtés des Partisans. Mais depuis 1990, plus personne n’évoque son travail en Croatie. Portrait d’un élève croate du Corbusier.

Pour la première fois, une aventure de Tintin est traduite en albanais. Skeptri i Otocarit, Le Sceptre d’Ottokar, va permettre au public albanophone de découvrir le célèbre reporter d’Hergé. Rencontre avec les traducteurs, Évelyne Noygues et Arben Selimi.

 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.