Accéder au contenu principal
Sur l’antenne

UE / Agriculture: tous nos reportages sonores

© Déborah Berlioz
Texte par : RFI Suivre
5 min

Il n’y a pas que le site. Depuis plusieurs mois, l’antenne de RFI s’enrichit régulièrement de reportages qui transportent l’auditeur vers les confins des campagnes européennes. Diverses questions mais une seule quête : celle du sens à trouver pour nombre de professions gravitant dans le secteur agricole. Retrouvez ici l’ensemble de ces histoires, pas toujours terre à terre.

Publicité

Onze ans de Politique agricole commune (PAC) en Pologne

Depuis son adhésion à l’Union Européenne en 2004, la Pologne a vécu une profonde transformation. Son agriculture a contribué à faire de ce pays le poids lourd de l’agroalimentaire en Europe. La vie des paysans a changé : bon nombre de fermes familiales ont été sauvées de la faillite et modernisées. Mais, la cherté de la terre devient un problème pour les exploitants qui cherchent à se développer.

 De la terre au pain

Ils sont tout à la fois paysans, meuniers et boulangers. De plus en plus de paysans boulangers s’installent en France. Ils maîtrisent toute la chaîne de production, souvent en bio, et revitalisent les campagnes, s’installant sur de petites parcelles.

Quinoa, la petite graine qui deviendra grande

L’ONU l’avait désigné « aliment de l’année en 2013 ». Le quinoa, petite graine cultivée en Bolivie et au Pérou séduit de plus en en plus de consommateurs et pourrait bien contribuer à lutter contre la faim dans le monde. L’Europe s’intéresse de près à cette pseudo-céréale et subventionne sa production au même titre que le blé. Aux Pays-Bas, l’Université de Wageningen vient d’obtenir un prix pour ses recherches sur des nouvelles variétés de quinoa qui non seulement peuvent pousser en Europe mais aussi sur des sols salins jusqu’alors impropres à l’agriculture.

 ■ Une pionnière du bio menacée en Hongrie

Les terres agricoles hongroises aiguisent les appétits de nombreux investisseurs. D’autant que les subventions européennes, qui s’élèvent à 300 euros l’hectare, peuvent être une très bonne affaire, même si l’on n'est pas agriculteur. L’Union européenne s’en est émue. Elle met en demeure le gouvernement de s’expliquer sur sa loi sur la terre. Elle ne permet plus aux étrangers d’acheter des terrains en Hongrie, mais elle permet en revanche d’expulser des locataires de longue date. C’est ce qui est arrivé à la ferme de Kishantos, située à deux heures de route au sud de Budapest. Une ferme pourtant pionnière dans le biologique, remerciée par l’Etat, du jour au lendemain. Florence la Bruyère s’est rendue sur place.

 ■L’Irlande parie sur le saumon bio

C’est l’un des incontournables des fêtes de fin d’année. Le saumon a pourtant mauvaise presse ces derniers temps à cause des conditions d’élevage et des substances toxiques qu’il ingère. Plus gros producteur mondial, avec plus d’un million de tonnes par an, la Norvège est pointée du doigt. Du coup, l’Irlande est partie en croisade pour faire valoir sa différence : une production d’à peine 17 000 tonnes, dont plus de 80 % est certifiée bio. Sébastien Duval s’est rendu dans le Connemara.

 ■ Croatie : un secteur laitier à l’agonie

Depuis l'entrée de la Croatie dans l'Union européenne à l’été 2013, les producteurs de lait ont vu leur production et leurs revenus chuter brutalement. La faute à une concurrence européenne et à une réforme du système de subventions. Des dizaines de milliers d'entre eux ont dû cesser leur activité, d'autres explorent de nouvelles voies pour s'en sortir.

 ■ La fin de la pêche traditionnelle de subsistance en Croatie

Depuis son entrée dans l’Union européenne en 2013, la Croatie encaisse difficilement les nouvelles règles communautaires pour l’agriculture et la pêche. A partir du 1er janvier 2015, le petit retraité croate ne pourra plus prendre son bateau pour aller pêcher son poisson du dimanche. Ainsi, en a décidé Bruxelles. 10 000 à 15 000 personnes sont concernées. C’est toute une longue tradition de pêche de subsistance ou d’agrément qui est mise à mal. Mais les pêcheurs professionnels, eux, sont ravis qu’on vienne protéger leur gagne-pain. Un reportage de Laurent Berthault.

 ■ La forêt finlandaise fourmille d'emplois

Aller vivre dans une petite ville non loin du cercle polaire, qui plus est en hiver encerclée par des forêts et quelques lacs : pour beaucoup, l'idée ne serait guère attirante. Pourtant, à Joensuu, ville d'environ 75 000 habitants, située à l'est de la Finlande, des étrangers affluent avec un objectif : étudier ou travailler dans le secteur forestier, à l'importance capitale dans cette ville. Certains de ces amoureux de la forêt sont là pour quelques mois, d'autres depuis plusieurs années. Reportage de Pauline Curtet.

 ■ Retour à la terre en Grèce

En Grèce, la crise affecte durement la population, provoquant parfois des changements de vie radicaux. Exemple à Kastoria, dans le nord du pays, où quatre personnes sur dix sont au chômage. Dans cette région agricole, pour subsister certains ont fait le choix de retourner à la terre. Ils reprennent la ferme de leurs parents ou en créent une. Un mouvement que le gouvernement veut encourager, mais qui reste encore marginal.

 ■ Espagne: l’escargot-pomme, redoutable ravageur

C’est un vrai fléau écologique qui menace, à terme, toutes les zones humides d’Europe. L’escargot-pomme, un petit mollusque en apparence inoffensif originaire d’Argentine, a envahi tout le delta de l’Ebre en Espagne, réduisant à néant des centaines d’hectares de rizières. Tout l’écosystème est perturbé, et les mesures trop tardives n’ont pas encore permis de l’éradiquer.

 ■ Allemagne: d’ex-coopératives communistes florissantes

Après la réunification, l’industrie de l’ex-RDA s’est effondrée. A l’inverse, l’agriculture est devenue une branche florissante dans l’économie de l’Allemagne de l’Est. Les immenses coopératives agricoles de l’époque communiste se sont transformées en grandes exploitations parmi les plus compétitives du pays. Reportage dans la coopérative de Forst, dans le Land du Brandebourg.

 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.