Accéder au contenu principal
Royaume-Uni

Royaume-Uni: les services secrets mis en question sur leurs pratiques

Le siège du contre-espionnage britannique à Londres.
Le siège du contre-espionnage britannique à Londres. Photo: C Ford, source: Wikipédia
Texte par : RFI Suivre
1 min

Les appels se multiplient au Royaume-Uni pour que lumière soit faite sur les agissements des services secrets britanniques dans la guerre contre le terrorisme aux côtés de leurs alliés américains. Ces revendications prennent de l’ampleur dans la foulée des révélations sur l'utilisation de la torture par la CIA.

Publicité

Quel a été le rôle du MI5 et du MI6 auprès de la CIA dans la lutte contre le terrorisme après les attentats du 11 septembre 2001 ? La question taraude les Britanniques après la publication d’un rapport du Sénat américain cette semaine sur les agissements de la CIA, faisant état de torture et d'enlèvements.

En 2010, le Premier ministre David Cameron reconnaissait lui-même qu'il y avait « des interrogations sur le degré de collaboration des agents britanniques avec les services de renseignement étrangers qui traitaient les prisonniers d'une façon inappropriée ». Une enquête indépendante avait alors été lancée par le gouvernement britannique. Mais faute de moyens suffisants, le rapport rendu en décembre 2013 pose davantage de questions qu'il n'apporte de réponses.

Une commission parlementaire a hérité du dossier. Elle devrait rendre ses propres conclusions fin 2015. Pour les ONG, comme Reprieve ou Amnesty international, il ne fait aucun doute que le Royaume-Uni a été complice de la CIA dans des cas de torture et de transferts de détenus. Amnesty international vient de lancer une pétition en ligne pour demander l'ouverture d'une enquête judiciaire.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.