Accéder au contenu principal
La revue de presse des Balkans

A la Une: Grèce, le gouvernement brandit la menace du «chaos»

Le leader du parti d’opposition grec, Syriza: Alexis Tsipras.
Le leader du parti d’opposition grec, Syriza: Alexis Tsipras. Reuters/Tobias Schwarz
Texte par : Philippe Bertinchamps
5 min

Publicité

Une revue de presse présentée en partenariat avec Le Courrier des Balkans.

Les députés grecs doivent élire le président de la République, par un scrutin à trois tours qui s’annonce compliqué. La coalition au pouvoir, soutenue par la Commission européenne, brandit la menace du « chaos » si le parti de gauche, Syriza, parvient à faire capoter le scrutin. Même le commissaire français, Moscovici, est venu faire campagne à Athènes en faveur du candidat de la droite.

Quel avenir pour les plénums citoyens, près d’un an après les manifestations de février dernier ? Parmi les militants, la question divise : certains souhaitent transformer cette organisation informelle en véritable force politique, tandis que d’autres craignent au contraire que le réseau y perde son indépendance, voire son âme.

La police spéciale bosnienne a annoncé mardi l’arrestation d’une dizaine de personnes accusées de crimes de guerre. C’est la deuxième opération policière de la sorte en l’espace de deux jours. Lundi, trois frères ont été inculpés à Jajce, en Bosnie centrale.

Au Kosovo, l’exode se poursuit, alors que le chômage frappe plus de 50 % des 15-24 ans. Les experts tirent la sonnette d’alarme : les politiques devraient prendre des initiatives concrètes pour convaincre les jeunes de rester au pays plutôt que de tenter leur chance en Europe occidentale.

L’Union européenne a nommé jeudi un nouveau procureur en charge de l’enquête internationale sur les crimes de guerre au Kosovo. La tâche de l’Américain David Schwendiman sera particulièrement délicate, puisque plusieurs anciens commandants de l’Armée de libération du Kosovo (UÇK), qui risquent d’être mis en cause au cours de cette enquête, occupent désormais des postes-clés au sein du gouvernement kosovar.

Le Premier ministre roumain Victor Ponta a décidé de jouer la transparence : toute la lumière sera faite sur l’existence présumée de centres de détention de la CIA dans son pays, a-t-il promis ce mercredi.

Les autorités turques ont lancé une vaste opération policière ce dimanche, en arrêtant notamment des journalistes proches du mouvement de Fethullah Gülen. Une immense « chasse aux sorcières » qui pourrait se poursuivre dans les prochains jours.

Le Réseau des femmes de Croatie s’inquiète des violations flagrantes du droit des femmes à disposer librement de leur corps dans des hôpitaux publics agréés et cliniques du pays. En cause notamment : un droit à « l’objection de conscience », qui limite l’accès à l’avortement dans certaines villes de Croatie.

Droits bafoués, exclusion, pauvreté... La Slovénie ne serait pas une terre où il fait bon vieillir. C’est le constat établi par les Nations unies, qui alerte le gouvernement slovène sur la situation inquiétante des personnes âgées.

Ministres et hommes d’affaires russes et slovènes se sont rencontrés à Ljubljana le 17 décembre dernier. Trente nouveaux projets conjoints pourraient voir le jour pour un total de 500 millions d’euros. L’occasion de rassurer Moscou sur les coopérations économiques et énergétiques à venir.

Entre la Serbie et l’Alliance atlantique, les partenariats sont en train de se renforcer, lentement mais sûrement. Cette semaine a eu lieu la Belgrade NATO Week. Au menu : la mise en œuvre du Plan d’action individuel pour le partenariat (Ipap), la forme de coopération la plus étroite que l’Otan puisse établir avec un pays non-membre.

Le sommet de Belgrade, qui a réuni les dirigeants chinois et est-européens, pave la voie à une série d’investissements dans la région. Pékin entend tirer profit des économies en crise pour augmenter son influence dans l’est du continent. Un fonds d’investissements sera mis en place pour coordonner cette offensive commerciale, a annoncé le Premier ministre, Li Keqiang.

Darko Šarić n’est que la figure la plus connue d’un puissant cartel qui a réussi à prendre le contrôle du marché européen de la cocaïne. Auteur du livre Šarić, le journaliste Stevan Dojčinović met à jour les étonnantes connexions politiques du trafiquant, tant au Montenegro qu’en Serbie. Des révélations qui lui valent une sordide campagne de presse dans la Serbie « démocratique » d’Aleksandar Vučić et de Beba Popović.

Pourquoi Ana Mladić, 23 ans, s’est-elle suicidée, le 24 mars 1994, dans la maison de ses parents à Belgrade ? Voulait-elle envoyer un message à son père, le général Ratko Mladić ? Ceci ne peut rester qu’une hypothèse... Cette histoire hantait tant Clara Usón, qu’elle a décidé d’en faire un roman, au terme de trois années d’enquête rigoureuse. Rencontre.

L’obsession nationaliste qui domine tous les pays des Balkans fait de la région le terrain de jeu des grandes puissances. Voici ce qu’analysait il y a déjà un siècle le social-démocrate serbe Dimitrije Tucović, tué au front le 20 novembre 1914, sur la Kolubara. Retour sur une pensée précieusement moderne mais délibérément oubliée dans la Serbie de 2014.

Victor Ieronim Stoichiţă passe en revue les heurs et les malheurs de sa famille issue de l’élite de l’ancien régime roumain, désormais confrontée aux communistes au pouvoir. Une chronique fidèle de l’opinion et de la vision du monde qui prévalait dans ce milieu social depuis les faux espoirs de la révolution hongroise jusqu’à l’écrasement du Printemps de Prague.

 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.