Accéder au contenu principal
Espagne

L'infante Cristina d'Espagne sera jugée pour fraude fiscale

L'infante Cristina.
L'infante Cristina. REUTERS/Daniel Aguilar/

L'infante Cristina d'Espagne, sœur du roi Felipe VI, est renvoyée devant la justice pour des délits fiscaux, une première dans l'histoire de la famille royale, a annoncé, ce lundi 22 décembre, le tribunal de Palma de Majorque aux iles Baléares où l'affaire Noos a été instruite.

Publicité

L'infante Cristina de Bourbon est poursuivie dans une affaire de détournement de fonds. Des malversations qui concernent Noos, une entreprise à but non lucratif qui était présidée par son mari, Iñaki Urdangarin.

Deux délits

Quatre ans après l'ouverture de l'enquête, le juge en charge de l'affaire, Jose Castro, considère que Cristina, qui est la fille de l’ex-roi Juan Carlos, a collaboré avec son mari pour deux délits d'ordre fiscal. C'est en enquêtant sur le financement du vélodrome de Palma de Majorque que le juge est tombé sur des contrats suspects passés par Noos avec les régions des Baléares et Valence, en l’occurrence l'émission de fausses factures via une société écran, détenue pour moitié par Cristina et son époux.

Plus invitée

Iñaki Urdangarin a été mis en examen en décembre 2011 et écarté de toute activité officielle, puis le 3 avril 2013, Cristina, soupçonnée d'avoir coopéré avec son mari a été à son tour mise en examen. Depuis, le roi Juan Carlos a laissé le trône à son fils Felipe. Lors de son intronisation en juin 2014, Cristina n’était pas invitée.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.