Accéder au contenu principal
Italie / Environnement

Le gouvernement italien va nationaliser provisoirement l'aciérie Ilva

Principal pourvoyeur d'emplois dans la région, l'usine Ilva est aussi accusée de provoquer des cancers.
Principal pourvoyeur d'emplois dans la région, l'usine Ilva est aussi accusée de provoquer des cancers. AFP PHOTO / MARIO LAPORTA
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Le gouvernement dirigé par Matteo Renzi a adopté en Conseil des ministres, ce 24 décembre, un décret visant à « redonner espoir » à la ville de Tarente. Trois commissaires seront nommés, au mois de janvier 2015, pour gérer la relance du site d'aciérie Ilva, avec une attention particulière sur son impact environnemental. L'Ilva est tristement célèbre en Europe pour son très haut niveau de pollution, qui serait à l'origine de nombreux cas de tumeurs. La nationalisation devrait s'étendre sur une période de 18 à 36 mois.

Publicité

Avec notre correspondante à Rome, Anne Le Nir

« C’est mon cadeau de Noël aux habitants de Tarente », a déclaré Matteo Renzi, en annonçant officiellement que l’Ilva passera sous administration extraordinaire au mois de janvier. Une décision prise afin de sauver ce site sidérurgique situé dans les Pouilles, l'une des régions les plus déshéritées de l’Italie. Pour les 14 000 personnes employées dans ce site, c’est effectivement une source d’espoir après des années de gestion catastrophique par les propriétaires, la famille Riva, dont des membres sont visés dans plusieurs enquêtes judiciaires, mais qui qui détient toujours la majorité des parts du groupe.

L’Ilva, qui était déjà sous l’autorité d’un administrateur à la suite de graves problèmes de pollution, sera sous le contrôle de trois commissaires et bénéficiera de 2 milliards d’euros de fonds publics. Une partie des investissements sera destinée à des aides culturelles, au développement du port de Tarente mais aussi à un centre de recherche sur les tumeurs, selon les explications du chef du gouvernement.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.