Accéder au contenu principal
Russie / Justice

Russie: le jugement d’Alexeï Navalny avancé à ce mardi

Le parquet a requis dix ans de camp contre l'opposant russe Alexeï Navalny.
Le parquet a requis dix ans de camp contre l'opposant russe Alexeï Navalny. REUTERS/Maxim Shemetov
Texte par : RFI Suivre
2 min

La justice russe a avancé à la surprise générale à mardi 30 décembre le jugement prévu à la mi-janvier de l'opposant numéro un au Kremlin, Alexeï Navalny.

Publicité

Avec notre correspondante à Moscou, Veronika Dorman

Alexeï Navalny risque désormais de passer le réveillon derrière les barreaux. Le blogueur charismatique devenu chef de file de l’opposition, qui a défié Poutine et son clan, va entendre son jugement plus tôt que prévu. Alexeï Navalny et son frère, Oleg, sont poursuivis en justice pour avoir détourné près de 400 000 euros à une filiale de la société Yves Rocher. Le parquet russe exige une peine de dix ans de prison ferme, même si l’entreprise française a affirmé n’avoir subi aucun préjudice. Pour l’opposition russe, l’affaire est purement politique, dans le but d’enfermer l’un des principaux détracteurs du Kremlin.

« Ce changement de date est un fait sans précédent. Dans le passé, il y avait eu des cas où les jugements avaient été rendus à une date ultérieure à celle fixée initialement par le juge. Mais que l’on décide d’avancer l’énoncé d’un jugement, cela est inédit », rappelle l’avocate de l’opposant, Olga Mikhaïlova.

Selon elle, la date a été avancée pour enrayer un mouvement contestataire. Les partisans de Navalny, et plus généralement beaucoup de gens qui dénoncent le serrage de vis opéré par le pouvoir russe, ont en effet décidé via les réseaux sociaux de manifester le jour du jugement. Près de 30 000 personnes avaient déjà prévu de se rassembler dans le centre de Moscou, avec ou sans autorisation, le 15 janvier prochain. Mais le 30 et 31 décembre, la plupart des Moscovites sont absorbés par les fêtes de fin d’année, et la condamnation de Navalny peut passer relativement inaperçue.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.