Russie / Ukraine

Hommage à Boris Nemtsov: un député ukrainien arrêté à Moscou

Une foule de dizaines de milliers de personnes a marché à Moscou en hommage à l'opposant russe Boris Nemtsov, abattu à Moscou le 28 février. C'est à l'occasion de cette marche que le député ukrainien a été arrêté.
Une foule de dizaines de milliers de personnes a marché à Moscou en hommage à l'opposant russe Boris Nemtsov, abattu à Moscou le 28 février. C'est à l'occasion de cette marche que le député ukrainien a été arrêté. REUTERS/Sergei Karpukhin

Le député ukrainien Alexeï Gontcharenko était venu en Russie participer à la marche à la mémoire de Boris Nemtsov, assassiné vendredi soir près du Kremlin. L’homme a été interrogé par la police qui le soupçonne d’avoir pris part à l'incendie meurtrier d'un bâtiment public à Odessa, en Ukraine, en mai dernier. Alexeï Gontcharenko a été libéré, la police ne retenant aucune charge contre lui. 

Publicité

Avec nos envoyés spéciaux à Marioupol,  Anastasia Becchio et Boris Vichith

Alexeï Gontcharenko a d’abord pensé qu’il avait été arrêté à cause du vêtement qu’il portait : un t-shirt blanc flanqué de la photo de Boris Nemtsov et de l'inscription « les héros ne meurent pas ». Un slogan répété à l’infini l’hiver dernier à Kiev, en hommage aux manifestants tués sur le Maïdan.

Mais les faits reprochés à Alexeï Gontcharenko seraient bien plus graves et concernent un autre épisode du conflit ukrainien. Le puissant Comité d’enquête russe, qui est un peu le pendant du FBI américain, a commencé à l’interroger dans le cadre d’une enquête sur la mort d’un ressortissant russe dans l’incendie criminel d’Odessa dans le sud de l’Ukraine. En mai dernier, plus de 40 personnes, essentiellement des militants pro-russes, avaient péri brûlées vives dans le bâtiment de la Maison des syndicats, après des affrontements avec des manifestants pro-ukrainiens.

Cette arrestation a provoqué une vive réaction des autorités ukrainiennes, qui soulignent qu’Alexeï Gontcharenko dispose de l'immunité diplomatique et que cette arrestation est une infraction aux normes du droit international. Le ministre des Affaires étrangères a envoyé une note à son homologue russe demandant la libération immédiate du parlementaire.

Ses collègues soulignent quant à eux qu’Alexeï Gontcharenko représente son pays à l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe. C’est aussi le cas d’une autre députée ukrainienne, la pilote militaire Nadia Savtchenko, en grève de la faim depuis 79 jours dans sa cellule moscovite.

À la Une de la revue de presse ce lundi : jusqu'où ira Poutine ?

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail