Luxembourg / France

François Hollande en visite officielle au Luxembourg

Fiscalité et réindustrialisation seront au menu du déplacement de François Hollande au Grand-Duché.
Fiscalité et réindustrialisation seront au menu du déplacement de François Hollande au Grand-Duché. REUTERS/Philippe Wojazer

Visite officielle, ce vendredi, du président français François Hollande au Luxembourg, pour parler notamment de réindustrialisation dans ce petit pays frontalier, alors que le Grand-Duché est désormais décidé à rompre avec son passé de paradis fiscal.

Publicité

Avec notre envoyé spécial au Luxembourg, Florent Guignard

Le Luxembourg, son duché et ses banques paradisiaques. Ce n’est pas forcément ça que François Hollande vient voir dans ce petit pays si riche, mais sa politique de réindustrialisation. Alors que le Luxembourg partage avec la Lorraine française, de l’autre côté de la frontière, les témoignages d’un passé minier et sidérurgique quasiment révolu, Florange et ses hauts fourneaux resteront un point noir du quinquennat Hollande.

Il s’agit donc désormais de se tourner vers l’avenir, encourager la coopération transfrontalière et profiter des financements européens.

Il s'agira de « la première visite officielle d'un chef d'Etat depuis plus de 23 ans », relève au passage l'Elysée. François Hollande s'entretiendra avec le Grand-Duc, la Grande-Duchesse et le Premier ministre luxembourgeois, Xavier Bettel. Il aura également un entretien avec Werner Hoyer, président de la Banque européenne d'investissement .

Et promis, le président français parlera aussi fiscalité alors que l’affaire LuxLeaks a récemment mis à jour la politique fiscale agressive et secrète du Luxembourg pour attirer les multinationales. L’entourage du chef de l’Etat français salue d’ailleurs l’évolution encourageante du Luxembourg depuis la révélation du scandale. Le pays a adhéré à l’échange automatique d’informations.

Pour François Hollande, ennemi autoproclamé de la finance pendant sa campagne, il s’agit désormais d’aller plus loin au niveau européen. La Commission européenne doit formuler des propositions dans les prochains jours, avant que le Luxembourg ne prenne la présidence de l’Union le 1er juillet prochain.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail