Russie / UE

Affaire Nemtsov: Moscou ne veut pas d'une enquête internationale

Zaour Dadaïev, le principal suspect, selon les autorités russes, au palais de justice de Moscou, le 8 mars 2015.
Zaour Dadaïev, le principal suspect, selon les autorités russes, au palais de justice de Moscou, le 8 mars 2015. REUTERS/Tatyana Makeyeva

La Russie rejette la demande de l'Union européenne d'ouvrir une enquête internationale indépendante sur l'assassinat de l'opposant Boris Nemtsov. Le principal suspect, Zaour Dadaïev, affirme que ses aveux lui ont été extorqués sous la torture, et la presse note des incohérences dans l'enquête.

Publicité

Avec notre correspondance à Moscou, Muriel Pomponne

Le comité d'enquête a qualifié d' « ingérence inadmissible », la visite de défenseurs des droits de l'homme à Zaour Dadaïev, principal accusé pour le meurtre de Boris Nemtsov. En conséquence, Andreï Babouchkine, pourtant membre du Conseil consultatif pour les droits de l'homme auprès du Kremlin, a été interrogé par les enquêteurs. Il est désormais considéré comme témoin dans l'affaire, et à ce titre, n'a plus le droit de s'exprimer publiquement.

Le président de la commission, Mikhail Fedotov, a demandé à pouvoir rencontrer l'accusé. Il n'a reçu aucune réponse du comité d'enquête. Dans le même temps, un journal proche du Kremlin révèle que, d'après l'examen des caméras de surveillance, Nemtsov était suivi par les suspects depuis l'automne. Cela remet en cause la thèse selon laquelle le commando tchétchène aurait tué Nemtsov en raison de son soutien aux journalistes de Charlie Hebdo, tués en janvier.

Pour certains analystes, ces arrestations viseraient en fait à affaiblir le président tchétchène. D'autant que le suspect , qui jusqu'au 28 février dernier était membre des forces spéciales tchétchènes, était un proche de Ramzam Kadyrov. Mais l'homme fort de Tchétchénie a été décoré d'une des plus hautes distinctions de Russie, au lendemain de l'arrestation de Dadaïev. Ces mêmes analystes en déduisent qu'il y a une lutte d'influence au sein des cercles qui gravitent autour du président Poutine.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail