Accéder au contenu principal
Russie

Russie: exercices militaires d'une ampleur inédite

Des marins russes lors d'une cérémonie célébrant l'annexion de la Crimée, le 18 mars 2015.
Des marins russes lors d'une cérémonie célébrant l'annexion de la Crimée, le 18 mars 2015. REUTERS/Maxim Shemetov
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Plus de 80 000 soldats et 220 avions sont engagés aux quatre coins de la Russie dans des exercices militaires à grande échelle. Moscou fait une nouvelle fois une démonstration de force, en mettant en oeuvre navires de guerre, défense anti-aérienne, blindés et bombardiers stratégiques.

Publicité

Avec notre correspondante à MoscouMuriel Pomponne

L'armée russe avait commencé ses exercices la semaine dernière, avec le déploiement de 8 000 artilleurs en Crimée, annexée il y a un an, et près de la frontière avec l'Ukraine. Au même moment, environ 200 tankistes s'entraînaient au siège d'une ville dans le centre de la Russie, tandis qu'en Sibérie, des unités aériennes s'entraînaient, elles, à répondre à une guerre électronique. 

Dès lundi 16 mars, la démonstration de force avait pris de l'ampleur avec des exercices surprises impliquant le déploiement de bombardiers stratégiques en Crimée et de 38 000 soldats dans la région de l'Arctique. Dans l'Extrême-Orient russe, plus de 3 000 soldats ont par ailleurs été envoyés sur l'îleSakhaline, proche du Japon, où des batteries de missiles anti-aériens ont été installées. 

Enfin, une vingtaine de navires de guerre, vedettes et sous-marins sont en route pour la mer Baltique. Ils acheminent des batteries de missiles Iskander-M dans l'enclave occidentale de Kaliningrad, frontalière de la Pologne et de la Lituanie. Et pour faire bonne mesure, des soldats russes s'entraînent également en Arménie et dans les deux républiques séparatistes géorgiennes d'Abkhazie et d'Ossétie du Sud.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.