France / Allemagne

La France et l’Allemagne s’accordent en matière de défense commune

Le ministre de la Défense français Jean-Yves le Drian (G) et son homologue allemande Ursula von der Leyen, ce mardi 31 mars, à Berlin.
Le ministre de la Défense français Jean-Yves le Drian (G) et son homologue allemande Ursula von der Leyen, ce mardi 31 mars, à Berlin. REUTERS/Fabrizio Bensch

A deux mois d'un Conseil européen pour une politique de sécurité et défense commune, le Conseil des ministres franco-allemand de ce mardi 31 mars, à Berlin, avait valeur de test. Au final, Jean-Yves Le Drian et Ursula von der Leyen ont trouvé un terrain d'entente sur quelques dossiers phares concernant notamment l'industrie de défense et ont fixé des jalons autour d'un agenda commun pour 2015.

Publicité

La première avancée concerne le renseignement. L’Allemagne va rejoindre la France au sein du système CSO, en réalisant et finançant en commun un troisième satellite-espion. Dans l'autre sens, la France accèdera aux capacités du système satellite radar « SARah » capable entre autres de voir à travers les nuages.

Concernant les drones, la France et l'Allemagne confirment leur volonté de travailler ensemble pour développer une nouvelle génération d'avion sans pilote (MALE) de moyenne altitude et longue endurance, à l'horizon 2020-2025.

Pas un mot en revanche sur le mariage de Nexter-Giat Industries avec l'allemand Krauss-Maffei Wegmann (KMW) dans le secteur de l'armement terrestre. Une fusion entre industriels qui serait freinée par Berlin et qui ne satisfait pas certains syndicats français.

Côté opérations, après l'engagement de la brigade franco-allemande dans la mission de formation EUTM Mali, Paris et Berlin souhaiteraient aller plus loin dans leur programme de formation et d'équipement des partenaires africains de l'Europe.

Enfin, la France plaide toujours pour un véritable emploi des groupements tactiques (GTUE) de l’Union européenne. Paris propose d'en faire un outil de réaction rapide en cas de crise. Aujourd'hui, ces soldats européens sont maintenus en alerte, mais ne sont jamais réellement utilisés.


François Hollande a essayé de rassurer Berlin

Sa majorité a beau être particulièrement déboussolée depuis les départementales, il ne changera pas sa politique

Entre Hollande et Merkel, une entente cordiale, même sur l'économie

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail