Allemagne

Hollande en Allemagne pour un Conseil des ministres commun

La chancelière allemande Angela Merkel et le président français François Hollande, lors d'une conférence de presse à l'Elysée, le 20 février 2015 à Paris.
La chancelière allemande Angela Merkel et le président français François Hollande, lors d'une conférence de presse à l'Elysée, le 20 février 2015 à Paris. REUTERS/Pascal Rossignol

Les gouvernements français et allemand se retrouvent ce mardi 31 mars à Berlin pour un 17e Conseil des ministres conjoint, sur fond d’élections à nouveau désastreuses pour François Hollande.

Publicité

C’est un président affaibli qui atterrit à Berlin ce mardi. « Fiasco, débâcle » : toute la presse allemande a souligné la quatrième défaite d’affilée de la gauche au pouvoir. Le président fait le voyage sans son Premier ministre. Manuel Valls a annulé son déplacement pour rencontrer les députés socialistes. Quand François Hollande sera en conférence de presse commune avec la chancelière allemande Angela Merkel, le Premier ministre se préparera à affronter les questions au gouvernement à l’Assemblée nationale. Manuel Valls le répétera sans doute : « Pas question de changer de cap. »

Cet engagement est important pour l’Allemagne. Angela Merkel avait salué l’adoption de la loi Macron qui mettait les socialistes frondeurs en colère. France comme Allemagne mettent aujourd’hui en avant la qualité de leur relation, une confiance qu’on a pu voir à l’œuvre lors du crash meurtrier de l’avion de la Germanwings. L’unité sur le dossier ukrainien est aussi au menu de ce Conseil des ministres. Autres sujets qui seront abordés pendant cette rencontre : la dette grecque, le nucléaire iranien, la lutte antiterroriste au Sahel et la coopération bilatérale dans l’industrie.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail