Allemagne

Allemagne: incendie dans un futur foyer de demandeurs d'asile

Le bâtiment qui devait servir de centre d'accueil pour des demandeurs d'asile, à Troeglitz, le 4 avril 2015.
Le bâtiment qui devait servir de centre d'accueil pour des demandeurs d'asile, à Troeglitz, le 4 avril 2015. REUTERS/Fabrizio Bensch

Un bâtiment qui devait abriter un futur foyer de demandeurs d'asile, contre lequel s'étaient mobilisés des néonazis, a été incendié dans la nuit de vendredi à samedi dans un village de l'est de l'Allemagne, selon la police.

Publicité

Avec notre correspondant à BerlinPascal Thibaut

« Une honte pour Tröeglitz. Je suis désemparé, en colère et triste à la fois ». Il y a un mois, Markus Nierth avait alarmé l’opinion publique en démissionnant de son poste de maire, se sentant menacé par des manifestations organisées par le parti néo-nazi jusque devant chez lui. Le NPD s’oppose depuis des semaines à l’accueil d’une quarantaine de réfugiés dans cette petite commune de 2 700 habitants.

Le bâtiment qui devait les abriter à partir du mois de mai a brûlé dans la nuit de vendredi à samedi. La police a annoncé en milieu de journée qu’il s’agissait d’un incendie criminel.

L’ancien maire qui s’engage toujours pour l’accueil de réfugiés a appelé avec d’autres à une manifestation de solidarité spontanée. Il a demandé à ses ex-administrés de mettre des logements privés à disposition des réfugiés pour montrer que Tröeglitz ne rend pas les armes devant l’extrême droite. Markus Nierth a lui-même proposé d’accueillir des demandeurs d’asile.

Ils étaient 200.000 à arriver l’an dernier en Allemagne. Les communes sont confrontées à des problèmes logistiques importants et des réactions négatives se développent. Des manifestations hostiles aux étrangers sont organisées et ces derniers mois, deux autres bâtiments qui devaient accueillir des réfugiés ont également été incendiés.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail