Hongrie

L'extrême droite gagne des points en Hongrie avec Lajos Rig

Lajos Rig de la ville de Tapolca dans l’ouest de la Hongrie a remporté, dimanche 12 avril 2015, une élection législative partielle, en devançant le candidat du parti conservateur Fidesz au pouvoir.
Lajos Rig de la ville de Tapolca dans l’ouest de la Hongrie a remporté, dimanche 12 avril 2015, une élection législative partielle, en devançant le candidat du parti conservateur Fidesz au pouvoir. REUTERS/Laszlo Balogh

Pour la première fois en Hongrie, un député du parti d’extrême droite Jobbik est élu directement au scrutin majoritaire. Les électeurs de la circonscription de la ville de Tapolca, dans l'ouest du pays, ont placé le candidat de Jobbik, Lajos Rig, en tête avec 35% des voix. Les résultats officiels pourraient n'être annoncés que jeudi après le décompte des voix de l'étranger, mais c'est déjà un pas important pour le parti d'extrême droite.

Publicité

Lajos Rig a gagné avec 35,5% des suffrages exprimés. Une victoire qui confirme la nette montée de l’extrême droite en Hongrie. En effet, le meilleur score de Jobbik était jusqu’ici de 20,5% de voix lors des élections législatives de l’an dernier. Ce score s’explique par une baisse importante du parti Fidesz au pouvoir dans les sondages, et par une campagne de « dédiabolisation » de l’image de Jobbik menée par ses dirigeants, afin d’apparaître comme une alternative crédible au Fidesz.

Le chef de Jobbik, Gabor Vona, fondateur d’un groupe paramilitaire qui s’en prenait à la minorité rom, donne maintenant des interviews assez équilibrées et se fait photographier souriant et paisible. Il n’accepte plus de slogans ouvertement racistes et antisémites. Il a également pris ses distances avec un militant qui appelait au meurtre des Roms, et il a ordonné à un élu qui avait craché sur le mémorial de l’Holocauste de Budapest de déposer des fleurs sur le monument.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail