Accéder au contenu principal
Environnement

La bactérie, tueuse d'oliviers dans les Pouilles, identifiée en France

Une branche d'olivier de la région des Pouilles, en Italie.
Une branche d'olivier de la région des Pouilles, en Italie. RFI/Patricia Blettery
Texte par : RFI Suivre
2 mn

C'est une touriste dont la France se serait pour une fois bien passé.—Xylella Fastidiosa, la bactérie tueuse d'oliviers débarque sur le sol français.—Elle a été repérée aux portes de Paris, au marché de Rungis.—Et celle-ci inquiète les autorités sanitaires qui ont vu les dégâts considérables qu'elle inflige au sud de l'Italie où elle a provoqué une véritable épidémie.

Publicité

Un olivier sur 10 est touché par ce fléau dans les Pouilles, cette région du sud de l'Italie qui compte des millions d'arbres. Xylela Fastidiosa, c'est quoi ? C'est une bactérie qui fait dépérir les arbres qu'elle contamine. Les oliviers donc, mais aussi les agrumiers ou encore les vignes. Et c'est un insecte volant qui la véhicule. Son origine et son parcours ne sont pas encore totalement clairs. A peine sait-on que la bactérie a été importée en Italie via un plant de caféier en provenance du Costa Rica après un transit par le port de Rotterdam aux Pays-Bas.

Etant donné l'ampleur de la contamination dans le sud de la botte italienne, la France n'a pas attendu et a très vite interdit l'importation de végétaux en provenance de la zone. Cela a d'ailleurs déclenché la colère des autorités italiennes. Mais ces mesures n'ont pas suffi puisque le ministère français de l'Agriculture a annoncé avoir repéré, ce mercredi 15 avril, la bactérie au marché de Rungis.

Il semble clair que celle-ci n'est pas d'origine italienne, mais une nouvelle fois, costaricienne. Et c'est encore un plant de caféier, qui a transité par les Pays-Bas qui est en cause. La France prend en tout cas le problème très au sérieux. Il faut dire qu'elle est directement concernée par les ravages que peut faire cette bactérie dans la grande région fruiticole au sud du pays.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.