Accéder au contenu principal
Union européenne

Le pouvoir du lobbying en Europe: un rapport tire la sonnette d’alarme

Selon l'ONG spécialisée dans la lutte contre la corruption, les gouvernements et les institutions de l'UE sont minés par les lobbies.
Selon l'ONG spécialisée dans la lutte contre la corruption, les gouvernements et les institutions de l'UE sont minés par les lobbies. REUTERS/Yves Herman
Texte par : RFI Suivre
3 mn

Les gouvernements et les institutions de l'Union européenne sont minés par les lobbies acharnés à influencer les propositions de loi. Pour l’organisation de lutte contre la corruption, Transparency International, il est impératif d'adopter des règles pour encadrer leurs activités et éviter la corruption. Selon l’ONG qui publie un nouveau rapport, aucun des 19 pays et des trois institutions européennes étudiées ne dispose d'un cadre satisfaisant de traçabilité des décisions publiques et d'encadrement du lobbying.

Publicité

Achat de députés pour présenter et défendre des amendements, désignation de représentants d'intérêts industriels comme experts auprès de la Commission européenne sont monnaie courante selon l’ONG Transparency International. Le rapport met aussi l'accent sur les allers-retours entre sphère publique et privée.  « Une personne qui a eu une fonction publique et qui ensuite est recrutée par une entreprise, ça peut entretenir la suspicion sur le fait que ses décisions en tant qu'acteur public ont pu être influencées par la perspective de rejoindre l'entreprise dans les mois qui suivent », explique Myriam Savy de Transparency International.

L’eurodéputé socialiste Sylvie Guillaume plaide pour un meilleur encadrement, mais reconnaît que les groupes d’intérêt peuvent aider les législateurs à prendre des décisions. Ce fut le cas pour elle lorsqu’elle s’était occupée des règles communes sur l’octroi du statut de réfugié au Parlement européen : « J'ai obtenu des informations et des confrontations d'idées avec tout le panel des associations qui travaillent sur la dimension de la ville et qui m'ont aidé. Ce contact-là m'a permis de prendre ou de ne pas prendre ce qui m'était apporté comme idées ou comme jurisprudence. C'est ça qui me permet de faire mon travail.»

Parmi les préconisations de Transparency International : la mise en oeuvre d'une «empreinte législative» pour suivre les actions qui influencent les décisions publiques, avec publication de la liste des personnes auditionnées, de l'agenda des rencontres et des contributions reçues.

→ Lire le rapport de Transparency International sur le lobbying en Europe 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.