Allemagne / Médias

Allemagne: une enquête pour trahison visant un site internet suspendue

Capture d'écran du site allemand Netzpolitik.org, le 31 juillet 2015.
Capture d'écran du site allemand Netzpolitik.org, le 31 juillet 2015. Netzpolitik.org
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Le parquet fédéral allemand a suspendu l'enquête préliminaire contre un blog d'investigation soupçonné de « haute trahison ». Netzpolitik se voyait reprocher d'avoir divulgué des informations sur les projets des services de renseignement allemands pour une plus étroite surveillance du net. Face à la levée de boucliers des médias et d'une partie de la classe politique, le parquet a fait en partie machine arrière.

Publicité

Avec notre correspondant à Berlin, Pascal Thibaut

Etre soupçonné de « haute trahison » pour un média connu pour ses révélations dérangeantes, c'est quasiment le plus beau prix de journalisme que l'on puisse souhaiter, si ce n'était les désagréments judiciaires à attendre. Mais ces derniers pourraient bien disparaître avant d'avoir commencé. Face à une levée de boucliers massive des médias solidaires et d'une partie de la classe politique, le procureur fédéral allemand a annoncé que l'enquête préliminaire contre le blog d'investigation Netzpolitik était suspendue.

Une expertise doit déterminer si les documents publiés par le site sur les projets des services de renseignement allemands de renforcer la surveillance du net relevaient du secret d'Etat. Une façon sans doute pour le parquet fédéral de ne pas perdre complètement la face.

Les révélations du site d'information, qui s'est fait une réputation sur les dossiers numériques, comme celles d'autres médias, irritent le gouvernement, mais aussi des partenaires étrangers de l'Allemagne qui n'apprécieraient pas les fuites intempestives dans les médias.

La procédure très rare de « haute trahison » devait-elle servir d'exemple ? Ceux nombreux qui dénoncent une atteinte à la liberté de la presse estiment que la justice et le gouvernement allemands feraient mieux de faire preuve de plus de pugnacité contre les activités d'espionnage de l'agence américaine NSA.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail