Accéder au contenu principal
Russie

Un réalisateur ukrainien condamné à 20 ans de prison en Russie

Oleg Sentsov (g) et Alexander Kolchenko, le 25 août, attendant le verdict de la cour.
Oleg Sentsov (g) et Alexander Kolchenko, le 25 août, attendant le verdict de la cour. REUTERS/Sergey Pivovarov
Texte par : RFI Suivre
3 mn

Accusé d'avoir commis des attentats terroristes en Crimée, un réalisateur ukrainien, Oleg Sentsov, a été condamné mardi à vingt ans de détention dans une colonie pénitentiaire par un tribunal militaire de Rostov-sur-le-Don, dans le sud-ouest de la Russie. Un autre accusé, le militant ukrainien Alexandre Koltchenko, a été condamné à dix ans de prison.

Publicité

Avec notre correspondante à MoscouMuriel Pomponne

Les appels de l'Union européenne et des Etats-Unis en faveur de sa libération, le soutien de cinéastes du monde entier, y compris de Russie, tout cela n'aura servi à rien. Comme le craignait son avocat, le réalisateur ukrainien Oleg Sentsov a été lourdement condamné : vingt ans de prison pour terrorisme.

Son ami Alexandre Koltchenko écope de dix ans de prison. Deux autres personnes arrêtées au même moment, mais qui avaient coopéré avec les autorités russes avaient été condamnées à sept ans de prison. L'une d'elles avait ensuite déclaré qu'elle avait avoué sous la torture.

Oleg Sentsov, malgré les tortures qu'il a déclaré avoir subies, a toujours nié avoir créé un groupe terroriste et avoir transporté des armes, comme le lui reprochent les enquêteurs russes. Mais il n'a jamais reconnu l'annexion de la Crimée par la Russie.

La semaine dernière, dans sa dernière adresse au tribunal, Oleg Sentsov avait qualifié le pouvoir en Russie de criminel, et avait invité la population russe à ne plus avoir peur.
Cette fois, après l'énoncé du verdict, les deux hommes ont entonné l'hymne ukrainien.

Je ne suis pas étonné par la décision du Kremlin. Il y a encore quelques mois ils n'auraient pas osé agir ainsi. Le régime russe devient de plus en plus totalitaire.

Viktor Feinberg

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.