Accéder au contenu principal
Allemagne/Migrants

L'Allemagne suscite les louanges pour son accueil des migrants

Des Allemands distribuent de la nourriture et de l'eau, le 1er septembre aux abords de la gare de Munich.
Des Allemands distribuent de la nourriture et de l'eau, le 1er septembre aux abords de la gare de Munich. REUTERS/Lukas Barth
Texte par : RFI Suivre
3 mn

Alors que Berlin était très critiqué dans une partie de l'Europe il y a peu pour sa politique dans la crise grecque, l’Allemagne suscite désormais des commentaires positifs pour la prise en charge de nombreux réfugiés.

Publicité

Avec notre correspondant à BerlinPascal Thibaut

Un commentateur ironisait ces jours-ci : un Allemand qui aurait pris de longues vacances durant l'été aurait bien du mal à y comprendre quelque chose en lisant aujourd'hui les commentaires à l'étranger sur son pays.

Il y a quelques semaines encore, la chancelière de fer Angela Merkel avait dans une partie de l'Europe, en raison de sa politique dans la crise grecque, l'image d'une domina prêchant l'austérité et étranglant par là le peuple grec et une bonne partie de l'Europe avec des recettes germaniques peu appétissantes pour beaucoup.

Aujourd'hui l'Allemagne et son gouvernement sont cités en exemple pour l'accueil massif de réfugiés et la solidarité dont font preuve les autorités mais aussi beaucoup de citoyens normaux. Les journaux allemands, habitués à des caricatures montrant des uniformes nazis et autres croix gammées à l'étranger pour évoquer leur pays, se frottent les yeux et citent abondamment les commentaires positifs de la presse étrangère.

Ce changement radical de perception tombe à point nommé alors que l'image de l'Allemagne s'était particulièrement dégradée en Europe. Sur Twitter, un utilisateur ironise: « Les réfugiés détruisent sans vergogne l'image de notre pays que Tsipras et Varoufakis avaient construit avec tant de persévérance ».

Une semaine après avoir fait connaissance, Saidou est venu habiter chez nous. Ça se passe très bien.

Sarah Wenzlinger

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.