Accéder au contenu principal
Lituanie / Otan

L'Otan inaugure le tout premier QG en Lituanie

Jens Stoltenberg s'est rendu à Vilnius à l'occasion de l'ouverture sur le flanc oriental de l'Otan de six centres de commandement, dont un en Lituanie, le 3 septembre 2015.
Jens Stoltenberg s'est rendu à Vilnius à l'occasion de l'ouverture sur le flanc oriental de l'Otan de six centres de commandement, dont un en Lituanie, le 3 septembre 2015. REUTERS/Ints Kalnins
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Le moment est historique. Le tout premier QG de l’Otan en Lituanie vient d’être inauguré jeudi 3 septembre à Vilnius, en grande pompe et en présence du secrétaire général de l’Alliance, Jens Stoltenberg. Cinq autres situés dans des pays en Europe centrale et orientale sont désormais aussi opérationnels. Cette unité des forces d’intégration de l’Otan fait partie des mesures de réassurance décidées lors du sommet de l’Otan au Pays de Galles l’année dernière et demandées par les Baltes et la Pologne face à la menace russe grandissante.

Publicité

Avec notre correspondante à Vilnius, Marielle Vitureau

Les 40 militaires de cette unité de l’Otan auront une tâche principale : celle de tout faire pour faciliter le déploiement de la nouvelle force de réaction rapide de l’Alliance en cas de besoin et d’organiser des exercices militaires en commun. Le conflit en Ukraine a réveillé les craintes des Baltes.

Ces derniers mois, l’activité militaire russe s’est accrue au-dessus de la mer Baltique et les avions de chasse de l’Otan décollent plusieurs fois par semaine pour identification.  « L’Otan s’engage pour que la Lituanie soit sûre, comme tous les autres alliés », a déclaré Jens Stoltenberg, secrétaire général de l’Alliance. « Nous ne cherchons la confrontation avec personne, mais nous nous trouvons dans un monde où les défis sont de plus en plus en complexes, comme par exemple une Russie toujours plus péremptoire. On voit que Moscou continue toujours d’alimenter les violences en Ukraine », a souligné le secrétaire général de l'Otan. 

Cet effort significatif de l’Otan est loin d’être isolé. La Lituanie s’engage elle aussi pour plus de sécurité. Environ 3 000 appelés ont commencé fin août leur service militaire et le budget de la défense devrait atteindre dès 2018 quelque 2% du produit intérieur brut (PIB).
 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.