Accéder au contenu principal
Espagne

Barcelone: plus d’un million de manifestants pour une Catalogne indépendante

Les partisans de l'indépendance catalane portent un «estelada» géant (le drapeau séparatiste catalan) lors de la manifestation organisée à Barcelone le 11 septembre 2015.
Les partisans de l'indépendance catalane portent un «estelada» géant (le drapeau séparatiste catalan) lors de la manifestation organisée à Barcelone le 11 septembre 2015. REUTERS/Albert Gea
Texte par : RFI Suivre
3 mn

Près d'un million et demi de personnes (1,4 million selon la police) ont participé vendredi à une grande manifestation indépendantiste pour la journée nationale de la Catalogne, la Diada, à Barcelone. Selon la préfecture, qui représente le gouvernement espagnol, la participation s'élève entre 520 000 et 550 000 personnes.

Publicité

Avec notre correspondant à MadridFrançois Musseau

Enorme succès populaire de l’indépendantisme catalan. Des centaines de milliers de personnes, plus d’un million certainement, se sont déplacées au coeur de Barcelone, le long de l’avenue Mridiana, pour appuyer le processus de sécession avec l’Espagne.

L’ambiance est festive, on est beaucoup venu en famille, vêtu d’un tee-shirt blanc avec ce slogan : « Voie libre, l’heure c’est maintenant/ tout commence ici ». Une façon de signifier que ce rassemblement doit être le point de départ d’une victoire séparatiste aux élections du 27 septembre. « D’ores et déjà, nous avons gagné, le peuple catalan a gagné », s’est exclamé Jordi Sanchez, le président du collectif citoyen qui a organisé ce premier jour de campagne.

C’est la quatrième année consécutive que l’on assiste à une mobilisation aussi considérable, le même jour, le jour de la « nacio », de la nation catalane. Et Il sera désormais difficile pour Madrid de ne pas prendre en compte ce que certains appellent une « révolution avec le sourire ».

Pari gagné pour les indépendantistes

1,5 million de manifestants pour la Garde urbaine ou 500 000 pour le gouvernement central, quelque soit le chiffre exact, le jour national de la Catalogne, la Diada, a permis aux séparatistes catalans de réussir leur pari.

« Tolérance, dignité, équité » sont quelques-uns des mots qui étaient symbolisés par des couleurs le long de l’avenue Meridiana à Barcelone. Des mots qui pour les organisateurs sont les valeurs de la future République catalane. L’indépendance, qui parait une utopie pour beaucoup, l’est un peu moins avec le succès incontestable de cette mobilisation massive et sans incident notable, coup d’envoi des législatives régionales qui auront lieu le 27 septembre et qui permettront de savoir si oui ou non, une majorité de Catalans veulent se séparer du reste de l’Espagne.

A Madrid, on crie au scandale, car on estime qu’en aucun cas, « un jour de fête nationale peut se transformer en un événement électoraliste ». Pour les séparatistes, à l’inverse, c’est un grand exercice de démocratie, car « le peuple a pu manifester son souhait ». Reste à savoir si, dans 15 jours, les urnes confirmeront cette volonté indépendantiste.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.