Accéder au contenu principal
Russie/Terrorisme

Le Front al-Nosra appelle à des attaques jihadistes en Russie

La Russie pilonne les positions du groupe EI mais aussi celles du Front al-Nosra, dont un combattant hisse sur cette photo le drapeau de l'organisation dans la ville de Ariha, en mai 2015.
La Russie pilonne les positions du groupe EI mais aussi celles du Front al-Nosra, dont un combattant hisse sur cette photo le drapeau de l'organisation dans la ville de Ariha, en mai 2015. REUTERS/Khalil Ashawi
Texte par : RFI Suivre
2 mn

L’un des principaux groupes de la rébellion anti-Bachar el-Assad, le Front al-Nosra lance un appel à des attaques jihadistes sur le territoire russe, en représailles à l’intervention directe de la Russie dans le conflit syrien. L'appel est lancé alors que l'aviation russe pilonne sans relâche les positions de l'organisation Etat islamique, mais aussi dans l'ouest du pays, celles du Front al-Nosra.

Publicité

Dans un enregistrement audio sur lequel on peut reconnaître la voix d'Abou Mohamed al-Joulani, le chef du Front al-Nosra demande aux combattants jihadistes du Caucase, de lancer des opérations de représailles à l'encontre de la Russie.

« La guerre en Syrie va faire oublier aux Russes les horreurs subies en Afghanistan », affirme notamment le chef du Front al-Nosra dans cet enregistrement.

Si le groupe rebelle affilié à al-Qaïda choisit de lancer cet appel au jihad contre la Russie, c'est que la plupart des territoires qu'il contrôle sont désormais visés par les opérations militaires lancées par Moscou sur le territoire syrien.

Or, ces dernières 24 heures, l'aviation russe est encore montée en puissance en effectuant un nombre record de frappes : selon le ministère russe de la Défense, l'aviation a bombardé plus de 80 cibles en une journée.

En s'engageant directement dans le conflit syrien, au bénéfice du régime de Bachar el-Assad, la Russie constitue désormais une cible toute désignée pour les groupes rebelles syriens.

Mardi matin, deux obus tirés depuis la banlieue de Damas ont explosé, sans faire de victimes, dans l'enceinte de l'ambassade russe en Syrie.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.